En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
maïs levé re-sali après désherbage en 2021 en Pays de la Loire Messagerie Pays de la Loire

Maïs : attendre le retour des pluies pour désherber

30 avril 2021

Depuis mi-avril, la pluviométrie fait défaut, avec des conséquences sur la conduite du désherbage du maïs. En attandant le retour de conditions favorables début mai, voici les stratégies à priviligier pour une lutte contre les adventices efficace et sélective.

Des semis dans le sec

Les semis de maïs sont plutôt en avance cette année, avec les premiers chantiers dès fin mars et une majorité de parcelles semées sur les 15 derniers jours d’avril. L’état de sécheresse du sol a toutefois ralenti les opérations, certains sols étant très difficiles à préparer.

Ajuster le désherbage à chaque situation

L’état d’assèchement du sol est particulièrement défavorable à l’efficacité des produits racinaires. Il est donc préférable d’attendre le retour d’une pluie significative pour intervenir. Toutefois, il convient de prendre quelques précautions en tenant compte à la fois du stade de la culture et de celui des adventices. Cela exige d’effectuer un état des lieux complet sur l’ensemble des parcelles afin d’opter pour la bonne stratégie.

Les premiers semis de fin mars – mi-avril sont actuellement entre 2 et 4 feuilles. Le premier désherbage a pu être effectué en prélevée ou postlevée très précoce avec de bonnes efficacités suite à l’épisode pluvieux du 9 au 12 avril. Les adventices sont actuellement bien contrôlées par ce premier passage, mais il faudra surveiller les re-levées potentiellement dynamisées par les prochaines pluies.

Pour les semis de la toute fin avril – début mai, le désherbage de prélevée sera facilité par le retour annoncé de pluies à partir de la semaine prochaine.

Vigilance particulière pour les semis du 15 au 25 avril : dans ces situations, les maïs sont au stade pointant à la levée. Certaines parcelles ont été désherbées sitôt le semis. D’autres ont préféré attendre le retour de la pluie pour intervenir.

     ► Pour les parcelles déjà désherbées, les conditions étaient favorables aux passages de herse étrille en prélevée. En revanche, le désherbage chimique de prélevée n’a pas été réalisé dans les meilleures conditions. Il faudra donc surveiller attentivement les parcelles et se tenir prêt à ré-intervenir en postlevée précoce en cas de salissement.

     ► Pour les parcelles qui n’ont pas encore été désherbées, attention aux stades ! Le retour de la pluie n’implique pas forcément un passage immédiat : ne pas intervenir sur une culture au stade pointant, pas de herse étrille, pas de désherbage chimique. Il faudra attendre que les plantules de maïs aient au moins 1 feuille pour désherber. Ce scénario est sans doute le plus délicat à gérer car les adventices, dont une partie est déjà bien levée, risquent d’être à un stade avancé lorsqu’il sera possible d’intervenir à nouveau. Dans ces situations, mieux vaut adapter le désherbage en associant des produits racinaires pour contrôler les adventices en cours de germination et des produits foliaires pour contrôler les plantes déjà levées.

Tableaux 1 et 2 : quelques solutions pour les interventions de postlevée très précoces dans l’objectif de contrôler des flores graminées et dicotylédones - Source Choisir et décider Maïs Pays de la Loire – janvier 2021

Pression graminées modérée


Forte pression graminées 

(1) Adengo Xtra ou Monsoon Active pas possibles si Adengo Xtra appliqué en 2020 (Spe 1 Adengo Xtra : « Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant de l'isoxaflutole ou du cyprosulfamide plus d'une fois tous les 2 ans. »)
(2) Peak : 20 g/ha de prosulfuron maxi cumulé sur 3 ans (0,0266 kg/ha de Peak et/ou 0.4 kg/ha de Casper)

* attention risque de phytotoxicité : ne pas appliquer au-delà du stade 3 feuilles du maïs, veiller aux conditions d’application : pas d’amplitudes thermiques importantes.

Attentions aux conditions d’efficacité

Adventices très jeunes (1-2 feuilles), sol humide (cumul de pluie de 10 mm dans les 10 jours suivant le traitement) pour les matières actives à mode d’action racinaire, bonnes conditions d’application (températures 10-20°C et hygrométrie > 70 %) pour les matières actives à mode d’action foliaire.

Pour en savoir plus, consultez le guide régional Choisir et décider Maïs 2021

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10