En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Une larve de taupin sur la terre Messagerie Ouest

Lutte contre les taupins en maïs : les solutions à l’épreuve du champ

14 mars 2019

Avec le retrait des traitements de semence à base de néonicotinoïdes, la protection du maïs contre les taupins se complexifie. Quelques solutions insecticides permettent encore de limiter les attaques de ces ravageurs du sol dans les situations à risques. D’autres alternatives, encore en phase de test, émergent. Parmi elles, la stratégie des plantes-appâts.

Le point sur les insecticides microgranulés disponibles en 2019

Cinq insecticides microgranulés à base de pyréthrinoïdes sont actuellement disponibles pour lutter contre les ravageurs du sol : Force 1,5 G, Belem 0.8 MG, Fury Geo, Karate 0.4 GR, Trika Expert. Lorsqu’ils sont appliqués à l’aide d’un diffuseur, ces produits présentent des efficacités intéressantes mais dépendantes de leurs conditions d’application. A noter que l’obligation récente d’enfouir le Force 1,5 G à au moins 3 cm dans le sol rend impossible l’utilisation d’un diffuseur : ce produit perd par conséquent tout son intérêt.

Certaines solutions présentent de plus des contraintes d’utilisation importantes (DVP* et ZNT** de 20 m) : c’est le cas de Fury Geo, Karate 0.4 GR ET Trika Expert.

Remarque : bien qu’il soit tentant de recourir au seul traitement de semences aujourd’hui disponible (Force 20CS), l’efficacité de ce produit n’a jamais été démontrée sur les différents essais menés par ARVALIS.

Figure 1 : Lutte contre les ravageurs du maïs en début de cycle, les solutions disponibles en 2019

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le Success GR est un produit de biocontrôle qui présente une efficacité insuffisante en cas d’attaques moyennes à fortes. Compte tenu de la difficulté de prédire l’intensité des attaques de taupins, il semble difficile de recourir à cette solution. Bien que des projets de recherche soient en cours, il n’existe à l’heure actuelle pas de solution de biocontrôle qui soit homologuée à un niveau de performance technico-économique comparable aux solutions de références.

Les plantes-appâts : une stratégie prometteuse mais à confirmer

Une piste étudiée par ARVALIS pour abaisser la pression taupin est la stratégie des plantes-appâts. Elle consiste à semer une plante compagne (maïs et/ou blé ont été testés pour l’instant) pour qu’elle attire les larves de taupins et permette ainsi à la culture d’esquiver une partie des attaques. Au cours de leur germination, les graines des plantes compagnes attirent les larves de taupins et diluent les attaques laissant ainsi le temps au maïs d’atteindre un stade de moindre sensibilité. Pour une bonne efficacité, les graines doivent être placées entre 5 et 10 cm de profondeur, en dessous du positionnement de la graine de maïs. Ceci peut être réalisé lors de la dernière préparation du sol avant le semis. Pour éviter la concurrence avec la culture, les plantes compagnes doivent être détruites assez tôt (dès le stade 3-4 feuilles du maïs).

Sur quelques essais, réalisés entre 2012 et 2018 en microparcelles expérimentales, l’utilisation de blé seul ou en association avec du maïs permet d’abaisser l’intensité des attaques de taupins de près de 44 à 55 % (figure 2). Ces niveaux d’efficacité sont assez proches de ceux obtenus avec une référence insecticide conventionnelle.

Figure 2 : Efficacité de la stratégie appât pour lutter contre les taupins en culture de maïs (9 essais ARVALIS de 2012 à 2018)

Recherche participative : rejoignez la communauté !

Les modalités ayant démontré les résultats les plus encourageants doivent impérativement être évaluées en grandes parcelles avec une mise en œuvre par les agriculteurs.

Depuis l’année dernière, ce projet fait l’objet d’une démarche de recherche participative. Pour cela, ARVALIS met à disposition un protocole pour la mise en place et le suivi de ces expérimentations.

Pour participer au projet, téléchargez le protocole « plante-appât pour taupin ».

Un formulaire vous permettant de saisir vos observations sera proposé prochainement. En fin de campagne, les contributeurs à cette recherche participative pourront accéder à une synthèse des résultats acquis par la communauté.

Pour en savoir plus sur les taupins et les leviers à mettre en place pour limiter la pression de ces ravageurs, consultez la fiche « taupins » ARVALIS.

*DVP : dispositif végétalisé permanent
** ZNT : zone non traitée

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10