En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Semis de lin fibre Lin fibre de printemps

Semis : viser 1800 plantes levées/m²

01 mars 2012

La qualité du semis conditionne la régularité du peuplement. Entre 1500 et 1800 plantes/m2, les rendements sont à l'optimum. Au delà ils peuvent être pénalisés même en absence de verse.

Semer impérativement entre 1 et 2 cm de profondeur

Compte-tenu des pertes à la levée, en tenant compte du PMG propre à chaque variété, semer 1800 à 2200 graines/m2. Cette densité doit être modulée en fonction du type de sol, de sa préparation et de la date de semis. En terres difficiles ou à pH >7, les derniers essais d'ARVALIS Institut du végétal démontrent que l'emploi de semences pelliculées avec du zinc peut favoriser la levée.

L'objectif est de déposer la graine entre 1 et 2 cm de profondeur. La technique et la dose de semis doivent permettre de répartir les semences le plus régulièrement possible et de favoriser une levée rapide et homogène des plantes.

Le renouvellement des semoirs a entraîné l'abandon des socs à lin. Les socs étaleurs éparpillent les graines sur 6 à 8 cm de large et ne favorisent pas la synergie entre les plantules pour briser la croûte dans les situations de forte battance. La technique de semis en ligne utilisant un semoir à céréales avec des socs à 10, 12 ou même 15 cm d'écartement est très satisfaisante. Un intervalle réduit permet de limiter le développement des adventices dans l'interligne. 


En démarche d'agriculture biologique, la qualité de la semence a une grande importance.
Il n’y a pas de semences sélectionnées spécifiquement pour l’agriculture biologique, il convient de vous mettre en rapport avec votre  teilleur pour obtenir un lot non traité.

Important ! 

Le PMG variant de 4 à 7 g selon les variétés et selon l'année, on comprend l'avantage qu'il y a à le connaître pour éviter des écarts de dose pouvant avoisinner 50 %.
Le roulage après le semis est à éviter en sols limoneux. Il favorise la croûte de battance, le ruissellement et l'accumulation d'eau dans les traces de roues.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10