En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
La rouille, une maladie observable en végétation Protection du lin fibre

Les maladies observables en végétation : la rouille

24 juillet 2011

Les maladies observables en végétation qui affectent le lin fibre aux différents stades de son développement sont toutes dues à des champignons pathogènes, certains présents dans le sol (telluriques), d’autres se propageant par voie aérienne.
Les maladies du lin s’expriment dès les premiers stades de croissance des plantes jusqu’au rouissage. Leur développement est pour l’essentiel dû à des stress. Zoom sur la rouille.


Symptômes
Très rare aujourd’hui, la rouille du lin s’exprime par l’apparition de pustules orangées sur les feuilles supérieures, les tiges et/ou les capsules. A ces pustules succèdent des croûtes noirâtres qui s’ancrent en profondeur dans les organes touchés.

La rouille peut déchirer les épidermes et agglomérer les fibres ou les graines. Les pertes de rendements peuvent être importantes en cas de forte attaque.

Agent responsable
La rouille est causée par Melampsora lini. Conservées sur les débris de capsules parfois collés aux graines ou sur les graines elles-mêmes, les formes hivernales des spores germent, pénètrent dans les tissus en émettant des suçoirs et produisent des pustules infectantes orangées dont les spores sont alors disséminées par le vent.

Melampsora lini réalise l’ensemble de son cycle sur le lin, alors que la plupart des autres agents de la rouille, nuisibles à d’autres cultures, ont besoin d’un hôte intermédiaire.

Conditions favorables
La rouille est favorisée par :

  • l’humidité (eau libre) ;

  • des températures moyennes modérées (10 à 15 °C).

Les variétés actuellement cultivées sont tolérantes à la rouille ; sa présence dans les parcelles est donc rare.

Moyens de lutte
La lutte repose sur les bonnes pratiques agricoles.
Le choix variétal est un levier aujourd’hui efficace.

Conseils● Suivre les avertissements qui alertent sur le niveau de risque de l’année et permettent de positionner au mieux un traitement.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10