En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Lin fibre Itinéraire technique

Lin fibre de printemps : les clefs de la réussite

13 février 2018

Obtenir un rendement en fibre élevé nécessite le bon déroulement de certaines étapes notamment avec une croissance régulière des lins à chaque moment du cycle.

Cinq paramètres sont nécessaires pour atteindre les meilleurs rendements :
- Une bonne implantation
- Un peuplement régulier
- Une croissance végétative continue, sans gêne (carences, ravageurs, adventices, maladies), sans à-coups et sans exubérance
- Un stade optimal pour l'arrachage
- Un bon état des machines de récolte
- Les différentes étapes de la culture

Une bonne implantation

La racine pivotante du lin est sensible aux défauts de structure. L’implantation conditionne son enracinement et donc sa capacité à s’alimenter et à résister aux ravageurs, aux maladies et à la verse. Une mauvaise implantation peut générer une double-levée et créer des complications techniques (désherbage, interventions en culture) pesant sur la rentabilité de la culture.

Haut de page

Un peuplement régulier

Le nombre optimal de plantes par mètre carré est compris entre 1500 et 1800. La régularité du peuplement prime sur la densité car le lin compense mal une hétérogénéité. Les plus fortes densités génèrent des lins plus petits, plus sensibles aux insectes ravageurs, aux maladies et à la verse.

Haut de page

Une croissance végétative continue, sans gêne (carences, ravageurs, adventices, maladies), sans à-coups et sans exubérance

Le rendement en fibres s’élabore durant tout le cycle végétatif. Il dépend essentiellement de la régularité de la croissance et de la maturation des lins de la levée à la fin de floraison.
- De la levée au stade 10 cm, il doit s’écouler 2 mois. Cette durée est indispensable à la mise en place des fibres.
- Un excès de croissance avant la floraison conduit à favoriser la biomasse au détriment de la formation des fibres.
- Les à-coups climatiques et interruption de croissance de toutes natures perturbent l’élongation et le remplissage des fibres.
- Enfin, il est à noter que le remplissage des fibres et le nombre final de graines sont d’autant plus élevés que la floraison dure longtemps.

Haut de page

Un stade optimal pour l'arrachage

L’arrachage correspond à la première étape de la récolte et intervient quand les lins sont matures. Les plantes ne sont pas fauchées mais bien arrachées pour ne pas perdre les fibres présentes dans la partie basse des tiges. Après arrachage, les tiges de lins doivent impérativement faner pour permettre au rouissage de s’opérer. Mieux vaut donc éviter d’arracher des lins si des pluies sont annoncées. Les lins doivent être arrachés à maturité soit entre 900 et 1000°C cumulées depuis le semis.

Haut de page

Un bon état des machines de récolte

Le bon état du matériel, ainsi que le respect de quelques règles de base concernant l’ensemble des opérations de récolte, peuvent augmenter la recette de plus d’un tiers dans certains cas. Pour cela il est conseillé d’utiliser des machines de récolte bien réglées et de maîtriser leur conduite.

Haut de page

Les différentes étapes de la culture

Pour plus d’informations, retrouvez les différentes étapes de la conduite du lin fibre de printemps dans les articles suivants :
- Adapter le choix variétal au contexte de la parcelle de l’exploitation
- Travail du sol : assurer une structure favorable
- Semis : viser 1800 plantes levées/m²
- Altises et thrips : surveiller les linières
- Zinc : prévenir les risques de carence
- Réussir sa fertilisation
- Régulation de croissance : nécessaire en cas de risque de verse
- La réussite de la culture passe par une bonne maîtrise des adventices
- Se prémunir contre les maladies de la levée jusqu’au rouissage
- La qualité du travail de récolte conditionne directement le revenu


Haut de page

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10