En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Chantier d'arrachage du lin fibre de printemps en 2021 Messagerie Normandie / Hauts-de-France

Lin fibre de printemps : début des arrachages imminents

15 juillet 2021

Dès que la maturité est atteinte, les arrachages du lin fibre peuvent démarrer. Une visite des parcelles permet de repérer ce stade. Voici les précisions selon le modèle Visio-LIN®.

Pour déterminer au champ la maturité en fibre du lin, l’observation de la plante est une première indication. Lorsque les deux-tiers de la plante sont défoliés et que les tiges jaunissent, cela indique un niveau maximum de maturité des fibres. Ce dessèchement des feuilles peut toutefois être perturbé par les conditions agro-climatiques. Une protection fongicide tardive peut maintenir la plante verte plus longtemps.

La précocité de la variété est également un facteur à prendre en compte pour déterminer la date optimale d’arrachage (figure 1).

Figure 1 : Précocité à maturité des variétés de lin fibre de printemps

(Source pluriannuelle : ARVALIS et CTPS, 2009 à 2020)

Les précipitations abondantes de juin et début juillet ont ralenti fortement l’évolution des linières. Sur cette période, 2021 se rapproche de la campagne 2007 en termes de pluviométrie et de températures cumulées. C’est l’année la plus pluvieuse depuis 20 ans. Les températures sont légèrement inférieures à la médiane. Les lins ont notamment profité du pic de températures de début juin mais manquent encore de chaleur pour atteindre les 850°C/jour nécessaires aux variétés les plus précoces pour atteindre leur maturité.

Figure 2 : Positionnement des précipitations et des températures moyennes durant la période du 1er juin au 7 juillet en fonction de l’année

Une maturité du lin retardée par les fortes précipitations et le manque de chaleur – Moyenne de l’ensemble des stations météorologiques du bassin de production linier français

Des symptômes de maladies

Actuellement, les parcelles sont majoritairement encore vertes. Les conditions climatiques humides ont permis à un certain nombre de maladies de s’installer dans les linières pour la plupart versées. De ce fait, on retrouve dans les parcelles des symptômes de botrytis (moisissure grise) (photo 1), de sclérotiniose (photo 2) et de septoriose (photo 3).


Photo 1 : Symptôme de botrytis observé dans le secteur de Saint-André sur Cailly (76) – Source : ARVALIS


Photo 2 : Symptôme de sclérotiniose dans le secteur de Saint-André sur Cailly (76) – Source : ARVALIS


Photo 3 : Symptôme de septoriose dans le secteur de Saint-André sur Cailly (76) – Source : ARVALIS

Il conviendra de prendre en compte le niveau de développement des maladies dans les linières afin de déterminer l’arrachage. S'il est important, la parcelle en question doit être arrachée en priorité pour tenter de préserver une qualité acceptable des fibres.

Les prévisions de la date de maturité selon Visio-Lin®

A partir de la date de maturité en fibres, les arrachages peuvent commencer. Toutefois, avant d’arracher une parcelle, il faut s’assurer qu’il n’y ait pas de pluie prévue dans les deux à trois jours suivants. Des orages après l’arrachage perturbent le rouissage par un mauvais fanage des pailles et ralentissent l’élimination de la chlorophylle.

Tableau 1 : somme de températures base 5 cumulée depuis le semis du lin fibre et une date de début d’arrachage pour les variétés les plus précoces et prévisions de dates de maturité selon la date de semis

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

2 commentaires 16 juillet 2021 par CAPELLE

Les terres etant gorgées d'eau,quel est le pronostic de récolte et de possibilité d'arrachage?

16 juillet 2021 par CAPELLE

Influence de la verse sur l'arrachage?

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10