En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Lin fibre Lin fibre d'hiver

Apports d'azote au printemps et de zinc au cas par cas

01 mars 2012

La fertilisation azotée du lin fibre d'hiver s'effuectue uniquement printemps. Quant aux apports de zinc, il ne sont pas une priorité pour la culture sauf en situation à risque.

L'apport d'azote ciblé au printemps

Les besoins en azote de la culture du lin fibre se déterminent sur Vert Non Battu (VNB), avec 10 unités d’azote par tonne de MS (où 8,8 u d’azote par tonne de VNB à 12 % d’eau).

Mais notre référence est le Roui Non Battu (RNB). Durant la phase de rouissage il y a 20 % de la masse du VNB est restitué au sol.
Un lin de 7,2 tonnes de RNB a une masse originelle de 9 tonnes de VNB.
 
La fertilisation azotée est faible, pas d’apport à l’automne.
Au printemps mesure des reliquats sur l’horizon 0 – 60 et application de l’équation du bilan.



Zinc : l'apport est facultatif sauf en zone à risque

A l’inverse du lin de printemps, l’apport de zinc sur le lin fibre d’hiver ne semble pas être une priorité, probablement en raison de conditions plus favorables à l’absorption de cet élément (sols plus réchauffés qu’au printemps).

Cependant, dans les situations à risque (pH élevé > 7.5, sol très calcaire…), l’emploi de semences pelliculées Zinc est à privilégier.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10