En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Lin fibre Itinéraire technique

Cultiver du lin fibre d'hiver

13 février 2018

Cultiver le lin d'hiver ne se fait pas au hasard.
Cette culture a été développée pour répondre aux attentes bien particulières de certaines régions du bassin de production.

Peu développée, la culture de lin fibre d’hiver s’étend de plus en plus dans les secteurs géographiques les plus exposés au stress hydrique au printemps.
Il est possible d'obtenir des tonnages corrects dans des parcelles ayant un potentiel trop limité au printemps (réserve hydrique insuffisante, hétérogénéité de texture etc...). Son implantation en terrain trop favorisé peut aboutir à une végétation luxuriante impossible à gérer correctement. La qualité finale obtenue est quant à elle souvent inférieure à celle d'un lin de printemps.

Sommaire :

Des variétés tolérantes à l'hiver
- Les clefs de la réussite
- Une conduite culturale à adapter
- Les différentes étapes de la culture

Des variétés tolérantes à l'hiver

Les variétés de lin fibre d’hiver présentent un port en rosette qui protège les plantes du froid intense et leur permet de résister aux hivers modérés. Le terme « hiver » est pris dans le sens général : froid, vent, neige, glace, ravageurs, excès d'humidité, etc…
Un lin bien implanté et hors accident de type « élongation avant hiver » peut résister à des températures de l’ordre de -15°C, le seuil létal se situant autour de -18°C. Sous une couverture neigeuse, la culture peut supporter sans problème des températures inférieures à -20°C.

Haut de page

Les clefs de la réussite

Obtenir un rendement en fibre élevé, c'est possible. Cela suppose une croissance régulière des lins à chaque moment du cycle. Cinq paramètres sont nécessaires pour atteindre les meilleurs rendements :
- une bonne implantation
- un peuplement régulier
- une croissance végétative continue, sans gêne (carences, ravageurs, adventices, maladies), sans à coups et sans exubérance
- un stade optimal pour l'arrachage
- le bon état des machines de récolte

Haut de page

Une conduite culturale à adapter

L'itinéraire technique est différent de celui du lin de printemps et il est important d'en connaître les particularités avant de se lancer. Par exemple, c’est avec un mois d’avance par rapport au lin de printemps que la croissance, la floraison et la maturation vont se produire. Ce qui permettra aux matériels de récoltes d’avoir une plus grande plage d’utilisation.

Figure 1 : cycle et itinéraire technique du lin fibre

Tableau 1 : les principaux points de vigilence dans la conduite de la culture



Haut de page

Les différentes étapes de la culture

Pour plus d’informations, retrouvez les différentes étapes de la conduite du lin fibre d’hiver dans les articles suivants :
- Un choix variétal restreint
- Un travail du sol à adapter
- Bien choisir sa date de semis selon la région
- Une croissance à surveiller dès l'automne
- Apports d'azote au printemps et de zinc au cas par cas
- Désherbage : l'hiver modifie la stratégie habiuelle
- Diagnostiquer les accidents en culture
- La qualité du travail de récolte conditionne directement le revenu


Haut de page

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10