picto_V_F_chaulage Fumure de fonds

Les Vrai / Faux du chaulage

11 août 2022

La chasse aux idées reçues sur le raisonnement du chaulage est ouverte ! Découvrez une série de fiches pour décider d’une intervention et du choix de l’amendement.

La mesure du pHeau suffit pour faire un diagnostic d’acidité

L’abaissement du pH dans le sol contribue à rendre de plus en plus solubles certains composés minéraux contenant de l’aluminium. Cet élément devient toxique lorsque le pH est inférieur à… Lire la suite 

Il ne faut pas rechercher un pHeau élevé dans toutes les situations

Les effets des amendements minéraux basiques sont multiples. Ils peuvent être bénéfiques dans certains sols mais négatifs dans de nombreuses situations… Lire la suite

Les cultures ont une sensibilité différente à l’acidité

En pH acide, l’aluminium devient toxique. Certaines espèces sont particulièrement sensibles à cette toxicité… Lire la suite

Ce n’est pas le calcium des amendements minéraux basiques qui contribue à remonter le pH du sol

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le calcium des amendements calcaires qui a le pouvoir d’augmenter le pH d’un sol, mais l’anion qui l’accompagne… Lire la suite

En chaulage d’entretien, les produits à action lente suffisent

Pour compenser l’acidité produite dans le sol, un chaulage d’entretien est recommandé tous les 3 à 5 ans. Dans cette optique, les amendements à action lente suffisent… Lire la suite

En chaulage de redressement urgent, privilégier des amendements à vitesse d’action rapide

Dans les situations nécessitant un redressement d’urgence, c’est-à-dire lorsque le pHeau est inférieur à 5,5 et que le délai entre l’apport et l’implantation de la culture suivante est court, les produits… Lire la suite 

Les couverts végétaux contribuent à limiter l’acidification du sol

La mise en place de couverts végétaux piège à nitrate durant l’interculture contribue à limiter le phénomène d’acidification du sol par deux effets conjugués… Lire la suite 

Les produits résiduaires organiques n’acidifient pas le sol

Les effluents d’élevage sont le plus souvent alcalinisants. Certes, l’azote organique et ammoniacal et le soufre organique qu’ils contiennent contribuent à l’acidification du sol, mais celle-ci est généralement plus que compensée par… Lire la suite

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 12 août 2022 par ROEDERER

Très bonne synthèse. Merci de replacer "l'église et la mairie au centre du village". Et de battre en brêche les idées (commerciales) toutes faites. Pour commenter (sans apporter de solution, malheureusement) l'excès de Ca dans le sol (pH 8), ça me fait penser aux résultats Nitrates Moins quand ils font apparaître une grande quantité de reliquats, dont on ne sait pas quand ils vont se "libérer", et qu'en même temps, les plantes font apparaître un manque (JUBIL)... paradoxe ! Mais le sol nous réserve sans doute d'autres paradoxes de la sorte .

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10