En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
parcelle maïs fourrage Synthèse d'essais

Maïs fourrage : les résultats complets des variétés expérimentées en 2020

03 décembre 2020

Retrouvez, par région et par groupe de précocité, ainsi que par niveau de potentiel des essais pour les listes qui le justifient, les performances des variétés de maïs fourrage sur l'ensemble des caractères évalués en 2020 dans le réseau de post-inscription (1). Elles seront prochainement enrichies par une analyse pluriannuelle calculée entre 2010 et 2020 et par des listes de variétés recommandées par ARVALIS pour les semis 2021.

Destinées à l’aide au choix de variétés pour la prochaine campagne, ces synthèses rassemblent les informations fiables sur tous les caractères de comparaison des variétés, à savoir :
- Les caractères les plus décisionnels tels que la précocité à la récolte, les rendements (exprimés en pourcentage de la moyenne des variétés expérimentées en 2020) et leur régularité, les valeurs énergétiques exprimées en Unité Fourragère Lait (UFL, modèle M4.2) et le profil énergétique des variétés (digestibilité de la matière organique non-amidon, digestibilité des parois végétales, teneur en amidon dégradable et matière azotée totale).
- Les caractères dits « informatifs » qui, selon les régions et les parcelles, ont plus ou moins d’importance en fonction des facteurs limitants. Il s’agit notamment de la vigueur au départ et de la précocité à la floraison.

Les caractères à expression plus aléatoire au champ, tels que la verse ou les symptômes de maladies, ne sont pas renseignés lorsque le nombre de données et d’essais fiables n’est pas suffisant pour qualifier les variétés. C’est par exemple le cas pour le caractère verse des essais S1, S2, S3 et S4, dont la majorité a été récoltée avant le passage de la tempête Alex de début octobre. De même, les faibles occurrences de charbon commun (Ustilago maydis) observées dans les essais ne permettent pas non plus de proposer une synthèse sur ce caractère.

Les valeurs faibles des indicateurs ET (écart type) signifient une bonne régularité des résultats entre essais.

La présentation des résultats des variétés pour les séries S1 et S2 selon deux niveaux de rendement des essais – moyen et élevé - permet de visualiser des comportements parfois contrastés des variétés dans des conditions de culture plus ou moins limitantes.

Des références acquises pour la première fois sur les variétés de maïs fourrage demi-tardive S4

En réponse aux attentes des éleveurs des zones de culture de maïs fourrage plus tardives et pour donner suite au constat d’un manque d’information sur ce type de précocité, ARVALIS et la section maïs de l’UFS ont expérimenté en 2020, dans le cadre du réseau de post-inscription, des variétés de maïs fourrage demi-tardives (2), regroupées dans la série S4. Pour cette première année d’expérimentation, seules sont présentées dans les tableaux les variétés pour lesquelles les établissements de semences ont donné leur accord.

Téléchargez les synthèses complètes pour les variétés de maïs fourrage expérimentées en 2020 dans le réseau de post-inscription, pour votre région et par groupe de précocité.

La prise en compte des résultats des années antérieures et des régions voisines est importante dans le choix des variétés de maïs, d’autant plus que les années se suivent sans se ressembler. C’est notamment le cas en matière de régimes de températures, de déficits hydriques et de vent qui cause de la verse avec des occurrences complétement aléatoires. Pour aider au choix pour la campagne 2021, retrouvez ainsi des références antérieures :

• Les performances moyennes des variétés récentes, estimées à partir des essais du CTPS (3), de la post-inscription et du réseau probatoire (4) à la post-inscription sur la période 2009-2019.


Seules les variétés expérimentées en post-inscription entre 2016 et 2019 sont présentées dans les tableaux. Les moyennes sont ajustées à partir d’un grand nombre d’essais, à l’aide de méthodes appropriées aux bases de données incomplètes (toutes les variétés n’ont pas été simultanément expérimentées dans les mêmes essais et les mêmes années) et qui ajustent les effets années et essais pour quantifier les écarts entre les variétés (5).

Téléchargez la synthèse pluriannuelle des performances des variétés récentes de maïs fourrage, calculées de 2009 à 2019.

• Les résultats des épreuves du CTPS des variétés inscrites en maïs fourrage au catalogue français en 2020 (source GEVES) et des expérimentations probatoires à la post-inscription d’ARVALIS.

Ces nouvelles variétés figurent sur le dépliant 2020 d’ARVALIS des variétés de maïs inscrites ou disponibles en France. Elles sont pour la plupart expérimentées en première année dans le réseau de post-inscription en 2020.

Téléchargez les résultats des variétés de maïs fourrage inscrites en France en 2020 ou expérimentées en probatoires à la post-inscription.

(1) : Les essais du réseau de post-inscription sont réalisés par ARVALIS - Institut du végétal, tous les établissements de semences de maïs de l’UFS (Union Française des Semenciers) et de nombreux partenaires d’ARVALIS que sont des coopératives, négoces et chambres d’agriculture.
(2) : Les variétés expérimentées dans la série S4 correspondent à des hybrides de précocités équivalentes aux séries de précocité «
 G4 – milieu G5 » en maïs grain.
(3) : Comité technique permanent de la sélection
(4) : Sont expérimentées en réseau probatoire à la post-inscription maïs fourrage, des variétés proposées en fourrage alors qu’elles sont inscrites en France en grain et des variétés du catalogue européen expérimentées à la demande des obtenteurs qui souhaitent les développer en France. Leurs bonnes performances à l’issue des tests probatoires leur permettent d’être expérimentées en réseau de post-inscription.
(5) : Les moyennes ajustées ont été calculées avec un modèle linéaire mixte approprié à l’analyse de tableaux de données incomplètes. La méthode d’estimation utilisée est REML et la mise en œuvre a été réalisée dans le logiciel « R » avec la fonction « lmer » du package « lme4 ». Le facteur «
 variétés » est considéré comme un facteur à « effets fixes », alors que les effets « années » et « essais » sont pris en compte en tant que facteurs à « effets aléatoires » et sont donc ajustés pour quantifier les écarts entre chacune des variétés.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10