En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
sorgho fourrager Post-inscription

Les résultats 2018 des variétés de sorgho fourrager monocoupe

31 janvier 2019

Trois variétés récentes de sorgho fourrager monocoupe ont été expérimentées en post-inscription en 2018 au sein des essais CTPS(*), en comparaison à des variétés de référence. Retrouvez les résultats 2018, complétés de synthèses pluriannuelles.

Destiné à l’ensilage pour les ruminants ou à des valorisations en biomasse, le sorgho fourrager compte un petit nombre de variétés. Elles sont proposées aux agriculteurs selon leur potentiel de valorisation par les bovins, défini par leur valeur en UFL (unité fourragère laitière/kg de matière sèche). On distingue ainsi trois classes de sorghos fourragers monocoupe appelés :
• « Ensilage », E, dont les teneurs en UFL apportent une valeur énergétique élevée, pouvant de fait être distribués à des bovins en ration de base quasi exclusive. Pour bénéficier de cette mention, la teneur en UFL doit être élevée.
• « à usages Principalement Industriels », PI, qui s’illustrent par leur forte production en biomasse mais dont les valeurs énergétiques sont faibles.
• « Doubles Usages », DU, à teneurs en UFL intermédiaires.

Les valeurs en UFL sont estimées à partir de mesures NIRS à l’aide d’une équation adaptée aux différents types de sorgho. Cette équation repose largement sur la digestibilité enzymatique de l’ensilage (méthode Aufrère).

En 2018, trois variétés ont été expérimentées en post-inscription en groupe 2 (tardif), dont deux pour la première fois et une pour la troisième année. Les synthèses de l’année 2018, avec rappel des rendements des 2 années antérieures, sont complétées pour toutes les variétés inscrites et/ou proposées dans chacun des 2 groupes de précocité par des synthèses pluriannuelles, s’appuyant sur des estimations de moyennes ajustées pour chacun des critères de choix des variétés.

Consultez les résultats des valeurs agronomiques et énergétiques pour :
Les variétés du groupe 1 « Précoce à Demi-tardif »
Les variétés du groupe 2 « Tardif à Très Tardif »

Pour en savoir plus sur les méthodes d’estimation des moyennes ajustées pluriannuelles, téléchargez une note d’explications.

La destination de la récolte, le critère majeur de choix

Selon l’utilisation du sorgho monocoupe fourrager, les zones de culture et les dates de semis, les critères de choix et leur hiérarchie varient. Sont à prendre en compte la précocité à l’épiaison et à la récolte, les niveaux et composantes de la valeur énergétique, la sensibilité à la verse, ainsi que les rendements et leur régularité (exprimés en valeur relative obtenus au cours des plusieurs années), sans oublier la vigueur au départ. Ces caractères qui font l’objet d’évaluation dans les essais sont complétés d’information sur la hauteur des plantes.

Retrouvez :
- les résultats des essais 2017
- les résultats des essais 2016

(*) : Les partenaires du réseau CTPS dans lequel sont expérimentées les variétés en post-inscription associent ARVALIS - Institut du végétal, le GEVES et l’ensemble des obtenteurs de variétés de sorgho fédérés au sein de PROSORGHO.

Josiane LORGEOU, Nathalie MANGEL, Christophe BERGEZ, Bruno MARTIN (ARVALIS – Institut du végétal),
Christophe GRIZEAU, Céline GELOT et Valérie UYTTEWAAL (GEVES)

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 01 février 2019 par ROEDERER

Est-il possible de rappeler la somme de température à atteindre pour avoir une plante à l'optimum, s'il vous plait ? Histoire de comparer un peu avec nos maïs habituels... Merci