En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Vue sur une parcelle de blé tendre bio Messagerie Centre / Ile-de-France / Auvergne

Les résultats 2017 des variétés de blé tendre bio

26 octobre 2017

Retrouvez les résultats des variétés de blé tendre de la zone Bassin parisien – Centre, obtenus par un réseau de criblage variétal ayant vu le jour au début des années 2000. Ce réseau, qui regroupe de nombreux partenaires, est animé par l’ITAB, avec l’appui d’ARVALIS - Institut du végétal. Chaque année, environ 35 essais sont synthétisés selon quatre zones : Nord-Est, Bassin parisien - Centre, Ouest, Sud.

Dans la région, choisir une variété bio, c’est choisir le bon compromis entre rendement et teneurs en protéines (facteurs malheureusement toujours liés par une relation négative). La protéine est un critère important pour les marchés, viser une teneur de 10,5 % reste un objectif à atteindre pour la majorité des producteurs bio, le marché meunier étant de loin le plus rémunérateur : entre 70-100 €/t de plus qu’un blé fourrager ces dernières années.

Idéalement, la note de panification devrait être utilisée. Exemple : Renan, avec une faible teneur en protéines, peut donner de bons résultats en panification. La boulangerie artisanale peut donc parfois se contenter de blés panifiables autour de 10 %.

Les résultats 2017 ont pu être impactés par la qualité sanitaire des graines récoltées en 2016. Des différences de pertes à la levée ont ainsi pu être observées entre lots de semences. Particulièrement pénalisées à la levée, les résultats 2017 des variétés Activus et Forcali sont à prendre avec précaution.

Le graphique suivant présente les résultats 2017.


Figure 1 : Résultats 2017 du réseau Bassin parisien – Centre (réseau ITAB et partenaires)
10 essais (41, 45, 70, 77, 85, 86, 89x2, 91x2).


( ) : nombre d’essais par variété.
En gras : les variétés communes.
Les pointillés correspondent à l’isocourbe QN grains.
La quantité d’azote absorbée par les grains en kg/ha est identique pour tous les points de la courbe.


Les rendements pluriannuels permettent de conforter les résultats annuels.


Figure 2 : Résultats pluriannuels du réseau Bassin parisien – Centre (réseau ITAB et partenaires)


Figure 3 : Résultats 2003 - 2017 du réseau Bassin parisien – Centre (réseau ITAB et partenaires)


Les pointillés correspondent aux isocourbes : QN grains moyenne en bleu, -5 % en rouge, et +5 % en vert.
La quantité d’azote absorbée par les grains est identique pour tous les points d’une courbe.
( ) : une année de présence.
En fonction de son précédent et de son type de sol (fournitures d’azote potentielles), on choisira une variété plus ou moins productive.


Les teneurs en protéines pluriannuelles permettent de conforter les résultats annuels.


Figure 4 : Résultats pluriannuels du réseau Bassin parisien – Centre (réseau ITAB et partenaires)

Zoom sur quelques critères évalués en 2017 sur le réseau national ITAB et partenaires importants pour la région

La rouille jaune, maladie fortement nuisible, s’est installée depuis quelques années dans la région. Il est donc essentiel de choisir des variétés résistantes (seul levier agronomique efficace). Attention les niveaux de résistance peuvent rapidement évoluer.


Figure 5 : Classement des variétés selon leur tolérance à la rouille jaune (Réseau national ITAB et partenaires 2017)


La hauteur des blés est un critère très stable d’une année à l’autre, d’un essai à l’autre. Il est à prendre en compte avec la note de pouvoir couvrant. Attention au risque de verse pour les variétés très hautes dans les parcelles à très bon potentiel.


Figure 6 : Classement des variétés selon la hauteur des blés (Réseau national ITAB et partenaires 2017)


Figure 7 : Classement des variétés selon leur pouvoir couvrant (Réseau national ITAB et partenaires 2017)


Le pouvoir couvrant : une notation calée par l’ITAB et l’INRA qui permet de classer les variétés en fonction de leur capacité à couvrir le sol et fermer le couvert

Plus on couvre tôt (effet de la précocité montaison), plus l’effet sur les adventices est significatif.

A noter que des recherches conduites par l’INRA sur les mélanges variétaux en bio sont en cours.

Retrouvez tous les résultats des variétés de blé tendre bio ainsi que les fiches variétés blé en téléchargement gratuit sur le site de l’ITAB.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10