En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
couvert d'avoine Couverts végétaux

Les avoines, des caractéristiques différentes selon les espèces

04 juin 2012

Un tableau synthétique vous présente les principales caractéristiques de l'avoine d'hiver, de l'avoine de printemps, et de l'avoine rude ainsi que leurs comportements en tant que cultures intermédiaires. L’accent est mis sur sa facilité d’implantation et de destruction suivant la technique utilisée.

Sommaire :
  Avoine d'hiver
  Avoine de printemps
  Avoine rude


Espèce : Avoine d’hiver
Famille : Graminée


L'avoine d'hiver est une céréale qui permet d'obtenir une couverture du sol longue, résistant souvent à l'hiver. Elle est assez facile à implanter. Sa destruction chimique est très facile mais plus complexe par des moyens mécaniques, hormis le labour. Son développement peut être pénalisé par la rouille couronnée ou les viroses, notamment en cas de semis précoce.

Couvert d'avoine d'hiver Semences d'avoine d'hiver (avoine noire)


couvert d'avoine d'hiver

Cliquer sur l'image pour l'agrandir


graines d'avoine d'hiver

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Retour au sommaire

Espèce : Avoine de printemps
Famille : Graminée


L'avoine de printemps est quelquefois privilégiée par rapport à l'avoine d'hiver pour sa plus grande sensibilité au gel. Elle se montre aussi sensible aux viroses et à la rouille couronnée. La production de biomasse est souvent équivalente entre les avoines d'hiver et de printemps malgré des architectures de plantes très différentes : tapis végétal plutôt court et dense pour l'avoine d'hiver, plantes plus développées en cours de montaison pour l'avoine de printemps.

Couvert d'avoine de printemps Semences d'avoine de printemps (avoine blanche)


couvert d'avoine de printemps

Cliquer sur l'image pour l'agrandir


graines d'avoine de printemps

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Retour au sommaire

Espèce : Avoine rude
Famille : Graminée


Cette avoine est originaire d'Europe et a été sélectionnée en Amérique du sud pour sa production de biomasse et de fourrage. Elle est nommée de différentes manières : avoine diploïde, avoine brésilienne, avoine fourragère, Avena strigosa... Elle s’avère souvent plus précoce à la montaison que nos avoines de printemps. Etant régulièrement en cours de montaison en hiver, ses tiges gèlent facilement. Si elle n'est pas assez avancée, des talles peuvent repartir du pied au printemps... Elle est beaucoup moins sensible que l'avoine cultivée aux viroses et à la rouille couronnée. En moyenne dans nos essais, elle produit plus de biomasse que les avoines d'hiver ou de printemps (+ 30% de biomasse et + 22% d'azote absorbé). Elle a un plus petit PMG que les autres avoines, d'où des densités de semis inférieures.

Couvert d'avoine rude Semences d'avoine rude


couvert d'avoine rude

Cliquer sur l'image pour l'agrandir


graines d'avoine rude

Cliquer sur l'image pour l'agrandir


Plus d'infos

Pour en savoir plus, consultez les fiches Avoine de printempsAvoine d’hiver et Avoine rude du site www.fiches.arvalis-infos.fr dont les fiches Couverts décrivent les cultures intermédiaires suivant leurs caractéristiques techniques, leur adaptation au système de culture et aux pratiques culturales (semis, destruction).
Elles donnent également des indications sur leurs bénéfices induits et leur valorisation possible.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10