En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
couvert de phacélie Couverts végétaux

La phacélie, une plante conseillée dans presque toutes les situations

04 juin 2012

Un tableau synthétique vous présente les principales caractéristiques de la phacélie et son comportement en tant que culture intermédiaire. L’accent est mis sur sa facilité d’implantation et de destruction suivant la technique utilisée.

Espèce : Phacélie
Famille : Hydrophyllacée


La phacélie est conseillée dans toutes les rotations sauf avant un légume d’industrie (risque de Sclerotinia).
 
Cette plante présente un développement en biomasse intéressant sans pour autant rendre difficile sa destruction. Sa facilité de destruction est même un point fort. Elle a la mauvaise réputation de générer des relevées dans les cultures suivantes, ce qui est avéré pour des phacélies semées en jachère et non détruites au-delà de la floraison. Mais c’est rare dans le cas d’une utilisation en culture intermédiaire : comme elle fleurit peu en automne ou tardivement, elle est détruite avant la grenaison. Attention cependant aux quelques pieds qui pourraient ne pas être détruits et grainer (relevées difficiles à détruire dans certaines cultures comme le colza ou le tournesol).

Le prix des semences devient plus accessible que ces dernières années.

La phacélie est un bon couvert mellifère mais à floraison tardive. Elle n’aura d’intérêt pour les abeilles et pollinisateurs que semée tôt en été.

Couvert de phacélie Semences de phacélie enrobées d'argile

couvert de phacélie

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

graines de phacélie

Cliquer sur l'image pour l'agrandir


Plus d'infos

Pour en savoir plus, consultez la fiche Phacélie du site www.fiches.arvalis-infos.fr dont les fiches Couverts décrivent les cultures intermédiaires suivant leurs caractéristiques techniques, leur adaptation au système de culture et aux pratiques culturales (semis, destruction).
Elles donnent également des indications sur leurs bénéfices induits et leur valorisation possible.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 26 juin 2013 par MORETEAU

Pour un couvert végétal après maïs quelle quantité/ha semer?

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10