En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Ensileuse dans une parcelle de maïs fourrage Récolte du maïs fourrage

Les premiers chantiers devraient attendre fin août

05 août 2021

Voici la deuxième carte des dates prévisionnelles de début des récoltes des maïs fourrage établie le 30 juillet 2021. Ainsi, les premiers chantiers devraient attendre la dernière semaine d’août.

Après celle qui a été diffusée le 20 juillet, cette carte ajuste, par région, la période possible de début des chantiers d’ensilage pour un scénario climatique à venir normal.

Des premières récoltes attendues pour fin août

Par rapport à l’édition précédente, cette carte prend en compte les températures observées depuis le 20 juillet et les prévisions jusqu’au 6 août. Les températures de ces dernières semaines ayant été légèrement inférieures à la normale, les prévisions de dates de récolte ont peu évolué. Vu les bonnes conditions actuelles pour l’alimentation en eau, les premiers chantiers ne devraient pas débuter avant la dernière semaine d’août, en Rhône-Alpes, Centre et Centre-Ouest, Aquitaine.

Carte 1 : Estimation de la date de début de récolte du maïs fourrage 2021 par région, médiane

Cette carte permet d’identifier les situations les plus précoces de chaque région, afin de démarrer les premiers chantiers au bon moment, d’étaler la période de récolte, et éviter ainsi les ensilages à taux de matière sèche trop élevé.


Comment est construite la carte ?

Pour chaque « région », les experts d’ARVALIS ont défini le groupe de précocité dominant et la date médiane des semis 2021. Avec les données météo de l’année en cours et les données statistiques sur les semaines à venir, il est possible de prévoir une période à laquelle le stade optimal de récolte, 32-33 % de matière sèche plante entière, sera atteint. Afin d’étaler la période de chantiers, et pour éviter les récoltes tardives à taux de matière sèche trop élevé, la carte propose volontairement un période de début de récolte, correspondant aux situations les plus précoces de chaque région.

De bonnes réserves hydriques à la floraison

La floraison des maïs a débuté mi-juillet et va se prolonger jusqu’à début août dans les régions les plus tardives. Dans beaucoup de situations, on observe cette année un écart très réduit entre la sortie des panicules (fleurs mâles) et l’apparition des soies sur les épis (fleurs femelles). Ce décalage inhabituel engendre la présence fréquente de deux épis sur la même plante (prolificité), ce qui peut être favorable à la production de grain, en bonnes conditions d’alimentation.

Depuis les semis, les températures sont restées en dessous des normales, à l’exception de courtes périodes, début juin et mi-juillet, ce qui explique les floraisons un peu plus tardives cette année. Au niveau pluviométrie, on enregistre un excédent dans presque toutes les régions. Des maïs ont même été inondés dans certains secteurs du Nord-Est, phénomène heureusement rare à cette période…

L’objectif est de sensibiliser éleveurs, CUMA et entreprises de travaux agricoles à l’avancement de la maturité des maïs, afin de déclencher les chantiers de récolte à temps. Une dernière carte sera publiée vers le 10 août.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 06 août 2021 par ROEDERER

Merci encore, toujours avec le sentiment que ces calculs donnent une date un peu trop précoce. Mais c'est sûrement vous qui avez raison. Personnellement, je compte sur un ensilage vers le 10/09 environ (sud ouest du 28... hé oui, il reste encore quelques éleveurs par là).

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10