En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Stade épi 1 cm semis précoces de blé tendre Messagerie Lorraine

Les interventions à prévoir pour les blés début montaison

12 mars 2020

Avec une dizaine de jours d’avance, les semis de blé réalisés au 20 septembre amorcent leur montaison. C’est le moment d’apporter de l’azote et de surveiller les risques de piétin-verse et de verse physiologique.

Azote : assurer un bon indice de nutrition du blé

A la faveur de sols humides et réchauffés très tôt, les blés ont pu profiter d’une réelle minéralisation de printemps. Fait remarquable en Lorraine, cette libération d’azote par le sol a pu jouer le rôle d’un premier apport d’azote : il n’était pas rare d’observer des parcelles verdoyantes en reprise de végétation.

L’augmentation des besoins avec l’avancée en stade des cultures incite aujourd’hui à assurer leur nutrition azotée pour les semaines à venir, idéalement jusqu’au stade 1 à 2 nœuds, la prochaine période climatique favorable à un apport d’azote (en analyse fréquentielle) se situant vers le 20 avril.

Le modèle de pilotage de l’azote en dynamique développé par ARVALIS préconise des apports de l’ordre de 80 kg N/ha au 10 mars (figure 1), en cohérence avec les pratiques habituelles au stade épi 1 cm et en profitant de conditions favorables à sa valorisation.

Figure 1 : Modélisation CHN de l’Indice de Nutrition Azoté (INN), pour la variété Chevignon semée le 20/09/19 à 300 grains/m2 - station météo Saint-Hilaire-en-Woëvre (55)

Piétin-verse : un scénario proche de 2001

Pour les semis précoces de septembre, le risque climatique estimé par le modèle TOP est élevé cette année et rejoint celui de 2001 (dernière grande année piétin-verse).

Figure 2 : Indice de risque piétin-verse sur blé tendre pour un semis du 20 septembre - station d’Erneville-aux-Bois (55)

Pour les variétés dont la note de résistance au piétin-verse ne permet pas de s’affranchir d’un traitement (note < 5), comme Chevignon, Cellule, Fructidor, KWS Extase, une grille permet d’évaluer le risque agronomique à la parcelle (figure 4).

Figure 3 : Echelle de résistance des variétés de blé tendre au piétin verse – Echelle 2019/2020

Source : ARVALIS – Institut du végétal

Figure 4 : Grille d'évaluation du risque piétin-verse sur blé tendre

Pour les risques agronomiques intermédiaires (note entre 6 et 8), il est souhaitable d’aller observer la présence ou non de symptômes sur la parcelle jusqu’au stade 1 nœud.

Pour les risques forts (note > 8), il faut que la parcelle ait déjà fait l’objet d’une attaque de piétin-verse pour que l’inoculum puisse se développer cette campagne.

Verse : une fois n’est pas coutume

La montaison rapide de ces blés précoces, en jours courts, en situation de peuplement élevé et de fournitures d’azote par le sol incite à la vigilance vis-à-vis de la tenue des tiges : ces conditions favorisent l’allongement des premiers entre-nœuds et fragilisent la composition des parois (rapport C/N). Aussi, contrairement à ces dernières années, le risque verse peut ne pas être négligeable cette année sur des variétés sensibles de type LG Absalon, Complice ou Syllon en situations de peuplement élevé (plus de 550 tiges ayant plus de 3 feuilles ou une forte couverture du sol).

Figure 5 : Grille d’estimation du risque verse sur blé tendre

Figure 6 : Echelle de résistance des variétés de blé tendre à la verse physiologique – Echelle 2019/2020

A noter qu’en cas de décision d’intervention, les conditions actuelles sont favorables à l’efficacité des régulateurs, tout en limitant leur phytotoxicité : temps poussant, lumineux et sans forte amplitude thermique (< 15-20°C). Il est nécessaire de tenir compte des conditions climatiques le jour de l’application mais aussi durant les 3 à 5 jours suivants celle-ci.

Quant aux blés semés tardivement, ils devraient atteindre le stade épi 1 cm vers le 25 mars.

Retrouvez toutes nos préconisations pour les interventions de printemps dans notre guide régional Choisir & Décider – Blé tendre 2020.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10