En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Germes de maïs dans un verre, pour un débouché en alimentation animale Alimentation animale

Les germes de maïs, une source d’énergie pour les volailles

19 novembre 2015

Le process de l’amidonnerie humide génère des coproduits de maïs dont les germes. Deux essais ont été mis en place afin de mieux connaître la valeur énergétique et les limites d’incorporation des germes de maïs dans l’alimentation des volailles.

Les germes de maïs sont composés de (% MS) : 17,5 % de protéines, 52 % de matière grasse (avec hydrolyse), 10 % d’amidon, 5,7 % de cellulose brute et 23,5 % de parois insolubles dans l’eau. La teneur en énergie brute est de 7000 kcal/kg MS.

La valeur énergétique déterminée sur le coq, espèce modèle

Pour mesurer la valeur énergétique des germes de maïs, une étude a été conduite sur des coqs adultes en comparant un aliment complémentaire composé de blé, de tourteau de soja, de maïs et d’un aliment minéral et vitaminé, et un aliment expérimental composé à 80 % du même mélange et de 20 % de germes de maïs. Ces deux aliments ont été testés sous deux formes, farine et granulée.

En utilisant les valeurs énergétiques des deux aliments issues des mesures sur animaux, il a été possible de calculer la valeur énergétique du lot de germes de maïs chez le coq. Elle est de 3814 kcal/kg de matière sèche dans l’aliment en farine et de 4733 kcal/kg de matière sèche dans l’aliment granulé. En comparant ces résultats, il apparaît que la granulation permet une amélioration importante (12 points) de la digestibilité de l’énergie des germes de maïs, dont une partie est probablement due à une meilleure digestibilité des matières grasses.

Figure 1 : Digestibilité de l’énergie et valeur énergétique des germes de maïs chez le coq adulte

Quelle incorporation dans les aliments poulet ?

L’essai de performances réalisé sur poulets en phase de croissance (J8 à J20) a permis d’étudier l’effet de l’utilisation de germes de maïs à des taux d’incorporation de 5, 10 et 15 % dans des aliments granulés (de valeur énergétique = 2850 kcal/kg et de teneur en protéines = 20 %). La valeur énergétique des germes de maïs utilisée dans la formulation est celle obtenue sur coqs (aliment granulé).

L’incorporation de germes de maïs à un taux de 5, 10 ou 15 % n’altère pas les performances des poulets par rapport à un aliment témoin, que ce soit la consommation ou le gain de poids et donc l’indice de consommation. Cela suggère une bonne valeur biologique des germes de maïs.

Figure 2 : Indices de consommation des poulets ayant consommé des régimes à base de germes de maïs

La valeur énergétique élevée des germes de maïs permet de formuler sans risque un aliment de type croissance jusqu’à un taux d’incorporation de 10 %.

La société ROQUETTE Frères s’intéresse à la valorisation des germes de maïs. Dans ce cadre, elle a confié à ARVALIS - Institut du végétal la mission de réaliser ces deux essais, afin d'analyser ces coproduits du maïs.
Pour plus d’informations, contacter christian.delporte@roquette.com.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10