En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Groupe d'agriculteurs devant des posters à l'occasion de l'évènement Désherb'sol Désherb’Sol 2012

Une édition riche en enseignements sur le désherbage et les couverts végétaux

25 octobre 2012

A l'occasion de DESHERB'SOL 2012 de nouvelles solutions techniques et innovations sur les couverts végétaux, l'implantation et le désherbage des cultures et systèmes de culture, et les techniques de pulvérisation des produits phytosanitaires ont été abordées.

DESHERB’SOL 2012 – Couverts, implantation, désherbage a réuni plus de 800 visiteurs pour sa 2ème édition au champ les 18 & 19 septembre 2012 à Joux-la-ville (Yonne). Les agriculteurs, les conseillers, ingénieurs R&D, chercheurs, élèves et enseignants venus de Bourgogne et de toute la France ont pu découvrir les dernières solutions techniques et innovations en matière de couverts végétaux, de stratégies d’implantation et de désherbage des cultures et systèmes de culture, ainsi que de matériels disponibles aujourd’hui. Les Chambres d'Agriculture de Bourgogne, le CETIOM, ARVALIS – Institut du végétal, la Fédération CUMA Bourgogne, le SEDARB, SeineYonne, Artémis et l’INRA ont participé à cet évènement.


Retrouvez toutes les conférences, présentations et communications en ligne sur le site de la
Chambre d'Agriculture de Bourgogne.


Construire votre stratégie désherbage

Le désherbage ne se résume pas aux applications chimiques. La lutte prophylactique a également un rôle important à jouer. Rotation des cultures, travail du sol, décalage des dates de semis, choix de variétés « étouffantes » sont autant de leviers agronomiques efficaces pour lutter contre les adventices. Le type de flore rencontrée influe grandement sur la stratégie de désherbage à mettre en place. En effet, les adventices ne lèvent pas toutes à la même période, d’où l’intérêt d’alterner cultures d’automne et de printemps pour casser le cycle biologique des adventices. Dans le domaine de la lutte curative, le désherbage mécanique peut être une solution intéressante en complément du désherbage chimique.

Choisir des couverts végétaux à base de légumineuses

Les fonctions des couverts végétaux sont multiples. A court terme, ils fixent l’azote lessivable ce qui permet d’éviter la pollution des cours d’eau par les nitrates, et redistribuent l’azote du couvert aux cultures suivantes. Cette dernière fonction nécessite néanmoins l’introduction de légumineuses au sein du couvert, et une date destruction appropriée de manière à ne pas pénaliser la culture suivante. A plus long terme, les couverts végétaux pourraient améliorer la fertilité physique et chimique du sol, augmenter le taux de matière organique, et avoir des effets positifs sur la vie biologique du sol.

La pulvérisation bas volume : une technique à bien maîtrisée

Le traitement à bas volume est une technique séduisante car elle permet d’augmenter les débits de chantier. Cependant, mal maîtrisée, cette technique peut nuire à l’efficacité des produits phytosanitaires. Différents paramètres sont à prendre en compte avant de se lancer dans les traitements bas volume : le type de buse utilisé, le mode d’action du produit, les conditions climatiques au moment de l’application et après traitement, et la mouillabilité des adventices visées.


La manifestation Désherb'Sol est soutenue par le Conseil régional de Bourgogne. Elle entre dans le cadre du programme "Systèmes de cultures innovants - Ecophyto 2018, zéro herbicides".

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10