En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Etat des cultures février 2016 Etat des cultures

Les céréales ont bien passé les gelées de janvier

03 février 2016

Des températures douces, des pluies faibles à normales, une absence de fortes gelées... Voilà le cocktail climatique de ce début de campagne.

Un début de campagne caractérisé par sa douceur

Ce début de campagne 2015-2016 est remarquable par la douceur des températures et le faible nombre d’épisodes de gelées. A l’échelle de la France, cette anomalie de température atteint 250°Cj (base 0°C) depuis les semis. Au Nord, Centre et Sud, cette douceur dépasse nettement les références historiques : 2006-2007 et 2011-2012 ; dans le Centre-Est (Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes), l’année en cours reste encore légèrement en deçà de 2006-2007.

Figure 1 : Ecart à la moyenne pluriannuelle du cumul de température du semis au 30 janvier

Figure 2 : Evolution décadaire des cumuls de températures depuis le 15 octobre à Boigneville (91)

Le cumul de précipitations est dans l’ensemble faible sur le territoire depuis le 1er octobre, mais les valeurs restent « habituelles ».

Figure 3 : Ecart à la moyenne pluriannuelle du cumul de pluie du 1er octobre au 30 janvier

Des gelées sans gravité

Les épisodes de gel que l’Est de la France a connu entre les 15 et 20 janvier n’ont pas causé de dégât, sans doute à cause de températures « modérées » (pas en dessous de -10°C), l’absence de séquences de « gel-dégel », et une remontée franche des températures qui a permis tout de suite aux cultures de se remettre à croître.

Figure 4 : Températures minimales absolues entre le 1er septembre 2015 au 25 janvier 2016

La sensibilité au gel des cultures continue de s’accroître de plus en plus au fur et à mesure qu’elles avancent dans leur développement, mais pour le moment le risque est faible compte-tenu de prévisions météorologiques favorables.

Les prévisions à 14 jours indiquent la poursuite d’un temps humide et doux (températures plutôt supérieures à la normale) sans gelée significative. Quant aux prévisions saisonnières sur 3 mois, elles tendent majoritairement vers un climat doux (voire chaud) et humide.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10