Blé dur au stade début montaison fin mars 2022 en Occitanie Messagerie Occitanie

Léger retard pour les stades du blé dur

31 mars 2022

En raison des chantiers de semis très échelonnés cet automne, les stades du blé dur affichent un peu de retard, qui reste toutefois minime. 

Les semis de mi à fin novembre ont eu de grosses difficultés à lever et les durées de levée ont été généralement très longues : cela a un impact sur le développement des cultures, avec des stades épi 1 cm en retard.

A l’inverse, le début de la montaison, avec l’apparition du stade épi 1 cm, est passé pour les semis d’octobre à début novembre.

Tableau 1 : Prévisions des stades du blé dur tenant compte de ces phénomènes sur la station d'En Crambade (31)
Prévisions des stades du blé dur tenant compte de ces phénomènes sur la station de En Crambade (31)

Attention, dans les zones très touchées par des phénomènes d’hydromorphie, les cultures ont des stades décalés.

Désherbage : rattrapage possible sur folle avoine et dicotylédones annuelles

Les parcelles semées entre fin octobre et début décembre, et qui ont pu bénéficier d’un désherbage d’automne, présentent dans l’ensemble une maîtrise satisfaisante des mauvaises herbes, et plus particulièrement du ray-grass. On constate cependant des levées tardives en graminées et dicotylédones.

Dans la plupart des situations, il est maintenant trop tard pour contrôler efficacement les ray-grass. Des rattrapages sont toujours possibles sur folle avoine, dicotylédones annuelles (anthémis, coquelicot, ammi élevé, renouées, séneçon…) ou vivaces (chardons, rumex…).

Fin des apports d’azote de début montaison

Il reste un à deux apports d’azote selon les situations : le complément montaison et celui à fin montaison.

L’apport fin montaison (qualité) sera à positionner autour du stade dernière feuille pointante jusqu’à gonflement. Ajuster la dose en fonction du potentiel atteignable à ce moment-là. Eviter les formes liquides, préférer ammonitrate ou urée en granulés.

Tableau 2 : Doses d’azote à apporter dans une situation idéale en fin de montaison selon la variété
Doses d’azote à apporter dans une situation idéale en fin de montaison selon la variété

Risque de verse faible en général

Les risques de verse sont faibles en général. En semis précoces, sur variétés sensibles (Anvergur), un raccourcisseur pourra être envisagé au stade 1-2 nœuds, avec des produits comme Terpal/Arvest (2 l/ha) ou Medax Top (0,6 l/ha) ou Regulastar (0,4 l/ha) ou Medax Max (0,5 kg/ha).

Attention aux conditions d’application de ces régulateurs, car de la phytotoxicité peut être observée.

N’intervenir que si :
- les conditions climatiques sont favorables et que le blé est poussant (pas d’applications en cas de stress hydrique pendant la montaison).
- les températures sont supérieures à 10°C, en l’absence de gelées et d’amplitudes thermiques importantes.

Ne pas mélanger le régulateur avec un fongicide ou un herbicide. Respecter un délai de 3 à 4 jours minimum si les conditions sont optimales.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10