En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
traitement en pré-levée Traitement phytosanitaire

Le volume de bouillie ne joue pas sur l'efficacité des herbicides racinaires

31 octobre 2012

L'efficacité des herbicides racinaires dépend avant tout de la quantité d'eau présente dans le sol. Le type de buse utilisé et le volume de bouillie n'ont aucune incidence. En revanche, la teneur en argile et en matière organique sont également à prendre en compte.

Les produits racinaires ne sont pas sensibles à la qualité de pulvérisation. C’est bien l’eau présente dans le sol qui permet de les transporter jusqu’aux racines ou graines en germination (rappel = 1 mm de pluie = 10000 l/ha). Ainsi, ils peuvent être pulvérisés à n’importe quel volume de bouillie. Les traitements en bas volumes sont donc envisageables pour les herbicides à mode d’action racinaire. Ils sont également indifférents au type de buse utilisée (fente classique ou injection d’air).

Dans le cas d’un sol trop sec au moment de l’intervention, il convient alors de privilégier des produits à action foliaire (contact ou systémique). Passer de 100 l/ha par exemple à 200 l/ha n’augmente pas l’efficacité du produit. La teneur en argile et en matière organique sont également à prendre en compte. L’isoproturon est par exemple un produit dont la dose s’adapte en fonction du type de sol.

Même si les conditions climatiques ne jouent pas sur l’efficacité des produits racinaires, il est incontestable que pulvériser par forte hygrométrie réduit la part d’évaporation des gouttelettes et optimise le dépôt de produit sur le sol.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10