En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Nettoyeur à grains Valorisation

Le triage des grains en AB : un maillon critique de l’itinéraire

03 juin 2021

Si les exigences de l’aval en termes de propreté des grains ne sont pas spécifiques à l’agriculture biologique, elles peuvent être plus difficiles à atteindre.

Le triage des grains concerne tous les acteurs de la filière : les agriculteurs, les collecteurs, mais aussi les utilisateurs des grains comme les meuniers et les fabricants d’aliment du bétail.

Le triage des grains après la récolte est essentiel pour éliminer toutes les impuretés (grains cassés, sclérotes, graines d'adventices...). Au-delà de répondre aux cahiers des charges pour leur mise en marché, ce nettoyage a plusieurs objectifs :
- Optimiser la ventilation pendant le stockage en éliminant les impuretés.
- Lutter contre la présence d’insectes pendant le stockage en limitant leurs substrats.
- Garantir la qualité sanitaire des grains en limitant la présence de contaminants (sclérotes d’ergot, datura, grains fusariés…).
- Améliorer la qualité technologique.
- Utiliser des semences de ferme saines : éliminer les contaminants, et les graines d’adventices pour ne pas les ressemer.

Une particularité de l’AB : le triage des mélanges céréales-protéagineux

En AB, Les associations de cultures de type céréales-protéagineux sont largement utilisées pour leurs atouts agronomiques. Cependant, les deux espèces - souvent récoltées ensemble - ne sont pas valorisables en tant que mélange. Il est nécessaire de réaliser un triage pour les séparer ; elles pourront ainsi être valorisées séparément, ou assemblées avec des proportions connues et homogènes dans les rations animales.

Ce triage des mélanges peut être effectué avec le même matériel que pour le nettoyage des espèces seules, mais demande une adaptation des pratiques et/ou du travail supplémentaire.

Vers de nouvelles pistes de recherche 

ARVALIS souhaite travailler sur la problématique du triage et des enjeux qui y sont liés en agriculture biologique.

Nous avons besoin de vous pour déterminer de nouvelles pistes de recherches et de valorisations en fonction de vos besoins et de vos attentes. Pour cela, nous vous invitons à nous faire part de vos pratiques et problèmes rencontrés, au travers d’une enquête, en cliquant sur le bouton qui vous correspond :

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10