En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Gestion de l’après-CIPC Conservation des pommes de terre

Le contrôle de la germination des tubercules démarre au champ

22 juillet 2021

L’application d’hydrazide maléique en végétation constitue un allié efficace pour faciliter le contrôle de la germination des tubercules en conservation, à condition de respecter quelques règles d'emploi.

Ce traitement permet de disposer dès la récolte de tubercules avec un contrôle sur la germination d'au moins 2 à 3 mois. C’est un atout particulièrement important pour les producteurs qui ne disposent pas de bâtiments suffisamment étanches et donc peu approprié à l’utilisation des solutions antigerminatives applicables en cours de conservation.

Pour bénéficier de la meilleure efficience, il est toutefois conseillé de mettre en œuvre une ventilation adaptée et de gérer au mieux le stockage à la température de consigne. L’hydrazide maléique se valorise en effet d’autant mieux que les conditions de conservation sont bien maîtrisées.

Pour les conservations de plus de 3 mois, des applications, fractionnées ou continues, d’inhibiteurs complémentaires sont généralement nécessaires à l’intérieur du bâtiment de stockage. Mais il faut alors disposer de bâtiments suffisamment étanches et d’un système de distribution d’air par recyclage homogène.

On observe le plus souvent une meilleure efficacité antigerminative sur le long terme et un risque moindre de germination interne après l’application d’hydrazide maléique au champ, même si la première date de traitement complémentaire est généralement décalée de plusieurs semaines. De quoi faire quelques économies sur des produits antigerminatifs en stockage plus onéreux que le CIPC et permettre aux tubercules de bien sécher et cicatriser avant la première thermonébulisation.

Respecter quelques règles d’application

Il convient d’apporter un soin particulier aux conditions d’application pour une efficacité optimale :
- ne pas mélanger l’hydrazide maléique avec un autre produit,
- ne pas traiter en période de forte chaleur et sur plantes stressées,
- opter pour un volume de bouillie d’au moins 200 l/ha,
- attendre un calibre minimum de 30 à 35 mm sur au moins 80 % des tubercules, 
- garantir un maintien en végétation d’au moins trois semaines avant défanage.

Les producteurs peuvent s'appuyer sur la formulation solide Fazor Star ou la formulation liquide Itcan SL 270 (aussi distribuée sous les appellations Crown MH et Magna SL).

Enfin, n’oublions pas qu’un traitement réussi réduira aussi fortement les repousses au champ l’année prochaine, de quoi préserver l’état sanitaire des parcelles et des cultures…

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10