En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
La prairie de A à Z

Implantation : une phase délicate

18 avril 2009

L’implantation du couvert est une phase déterminante dans la conduite d’une prairie. Le semis doit être positionné au bon moment et réaliser avec soin afin d’assurer une bonne levée des graines.

► Bien choisir sa date de semis (tableau 1)
► Soigner le lit de semences conditionne le potentiel de la prairie
► Eviter les rouleaux lisses dans les situations de parcelles dont la surface est irrégulière

Bien choisir sa date de semis (tableau 1)

Préférer une implantation en fin d’été. Dés les premières pluies à partir de début août, au plus tard début octobre pour :

► Avoir une production dès le printemps suivant,
► Assurer une cohérence dans la rotation,
► Limiter les infestations de mauvaises herbes,
► Favoriser le développement racinaire,
► Limiter les risques d’échecs (sécheresse, ravageurs du sol,…),
► Limiter le lessivage de l’azote grâce à une couverture
du sol pendant l’hiver.

Semer au printemps, si les conditions climatiques sont difficiles à l’automne (en pure ou sous couvert).


Retour haut de page

Soigner le lit de semences conditionne le potentiel de la prairie

Objectifs :

► Une levée homogène et dense sur l’ensemble de la parcelle pour limiter le développement des mauvaises herbes et faciliter le positionnement du désherbage,
► Un lit de semences suffisamment fin (mottes < 0.5 cm) sur un sol bien tassé,
► Un positionnement régulier des graines (tableau 2).


TASSEMENT : « être capable de rouler à vélo » sur la prairie semée !


► Avant semis : rouler si labour sinon bien rappuyer suffit !
► Après semis : rouler impérativement.


Retour haut de page

Eviter les rouleaux lisses dans les situations de parcelles dont la surface est irrégulière

Adapter la densité de semis afin d’atteindre l’objectif de levées (tableau 3)

Objectif : couverture homogène du sol, meilleur tallage, éviter le salissement.


Objectifs de levées pour les graminées pures
:

► RGI ET BROME : 300 pieds levés au m2
► AUTRES ESPECES : 500 pieds levés au m2

Retour haut de page

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10