En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Le défanage chimique est la méthode actuellement la plus largement en culture de pomme de terre. Défanage

Défanage chimique et conditions d’utilisation

29 mars 2011

Le défanage chimique est la méthode actuellement la plus largement utilisée en raison de sa facilité (elle ne nécessite pas de matériel spécifique) et de sa rapidité de mise en oeuvre.

Trois spécialités commerciales sont autorisées pour cet usage: Basta F1, Réglone 2 et Spotlight Plus. Le défanage à un stade proche de la maturité (feuillage jaunissant) pose peu de problème; un seul passage est généralement suffisant.

En revanche, les conditions de défanage peuvent être plus difficiles si la culture est en pleine végétation (défanage précoce) ou stressée (stress hydrique en particulier) ou lorsque le volume de végétation est important, ou que les fanes sont couchées entre les buttes ou dans les passages de roues. Dans ces cas, les défanants seront plutôt appliqués en deux passages (Basta F1, Réglone 2), ou en programme de traitement (Spotlight Plus) ou bien après broyage des fanes. Cette dernière technique est toutefois à déconseiller en présence de fortes attaques de mildiou et/ou de jambe noire. 

Le tableau 1 résume les conditions d’emploi des différents défanants. Il est recommandé de défaner dans des bonnes conditions d’hygrométrie, de préférence le matin. Dans tous les cas, on évitera de traiter :

► trop tôt le matin, sur feuillage mouillé (rosée) sauf pour Spotlight Plus,
► le soir sur des plantes fanées,
► par fortes chaleurs,
► lors d’une sécheresse prononcée du sol.



Cliquez ici pour accéder à l'intégralité du tableau


Afin de garantir une bonne couverture de l’ensemble de la végétation (feuilles et tiges) le volume de bouillie doit être de 200 l/ha à 300 l/ha.

Par ailleurs, la protection des parcelles vis-à-vis du mildiou doit être assurée avant et après le défanage surtout en conditions climatiques favorables au développement de la maladie. Le maintien de cette protection peut nécessiter l’emploi de mélanges de spécialités défanantes avec des fongicides; dans ce cas, il est impératif de consulter la liste des mélanges autorisés (voir: www.arvalis-infos.fr ou agriculture.gouv.fr ).

Retrouvez ici nos articles sur le défanage

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10