En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Mesures prophylactiques

Destruction des tas de déchets

01 avril 2011

Aucun tas de déchets (rejets issus de triage lors de la mise en conservation ou à la mise en marché) ne doit se trouver à proximité d’une parcelle, d’un fossé ou d’un cours d’eau.


Le lieu de stockage doit être choisi pour :

► éviter les risques d’écoulement des jus vers les eaux de surface ou les périmètres de protection de captages d’eau potable ;

► et réduire les nuisances près des habitations (odeurs, insectes…).

Deux méthodes peuvent être employées pour la destruction de ces déchets :

► l’application de chaux vive est à préférer si le tas contient beaucoup de tubercules ou si le risque d’écoulement de jus est important (mélange de la chaux aux pommes de terre à raison de 10 % du tonnage à traiter) ;

► le bâchage sans traitement, avant l’apparition de toute végétation, est possible uniquement si le tas contient beaucoup de terre et s’il n’y a pas de problème d’écoulement de jus.

Tous les tas de déchets devront être traités au plus tard au moment des plantations. L’utilisation d’herbicide ou de défanant est interdite.

A noter : certaines régions imposent la gestion des tas de déchets via des arrêtés préfectoraux.


Les tas de déchets doivent être neutralisés avant toute nouvelle culture de pomme de terre.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

Mots-clés :

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10