En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Diverses méthode de lutte existent contre le mildiou. Protection contre le mildiou

Quelles sont les méthodes culturales de contrôle de la maladie ?

01 avril 2011

Afin d’éviter l’entrée de la maladie, il est important de choisir des variétés peu sensibles au mildiou.

De plus, une plantation suffisamment profonde (entre 15 et 17 cm) et un bon buttage permettent de limiter les risques d’attaque et de protéger les tubercules fils.

L’attaque aérienne est possible dès la levée jusqu’à la destruction totale des fanes. Il convient donc de protéger la plante jusqu’à la destruction totale des fanes. Le choix d’une variété résistante au mildiou du feuillage est essentiel pour limiter le nombre de traitements fongicides.

L’attaque sur les tubercules est visible parfois en cours de culture, mais plus souvent à partir de la récolte. La résistance au mildiou du tubercule de certaines variétés permet de tolérer quelques traces de mildiou du feuillage en cours de culture, sans problème de qualité des tubercules.

De même, il convient de prendre en compte l’ensemble de la parcelle (fourrières, bordure d’obstacles divers, coin de champs) et éventuellement d’autres paramètres (recroisement d’irrigation, etc.) pour assurer une bonne protection contre la maladie.

L’utilisation d’un pulvérisateur en bon état, contrôlé régulièrement, et le choix des périodes de traitement les plus favorables permettent d’assurer un traitement optimal.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10