En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Traitements de semences des céréales

Gamme insecticide : extension d’usage pour Langis

30 août 2012

En traitement de semences, la gamme insecticide compte toujours 3 spécialités : Attack, Gaucho 350 et Langis, aussi connu sous le nom de Signal. Cette dernière spécialité est maintenant disponible pour lutter contre les attaques de taupins.

Homologué depuis 2009, Langis (sur semences certifiées) ou Signal (sur semences de ferme) disposait du seul usage mouche grise. Cette spécialité  à base  de cyperméthrine bénéficie maintenant de l’usage taupins. La spécialité Attack contenant une autre pyréthrinoïde, la téfluthrine, dispose également de ces usages ainsi que de l’usage zabre. Quant à Gaucho 350 (imidiclaclopride), il permet de lutter contre les pucerons et les cicadelles, vecteurs de viroses et est homologué vis-à-vis des attaques de taupins et du zabre des céréales (Tableau 1). Ces différentes spécialités insecticides restent à associer à un traitement fongicide pour le contrôle des maladies.

Téléchargez ICI le Tableau  1 : Usages autorisés et efficacité des traitements de semences insecticides sur céréales à paille

Protection contre les taupins

Les deux spécialités à base de pyréthrinoïdes, Attack à 0,1 l/q (téfluthrine, 200 g/l) ou Langis à 0,2 l/q (cyperméthrine, 300 g/l) présentent une efficacité similaire et partielle vis-à-vis des attaques de taupins (Figure 1). Bien que ne permettant pas une protection totale, cette lutte chimique reste le recours  le plus efficace dans les situations à risque élevé. La spécialité Gaucho 350 à base d’un insecticide systémique (imidaclopride) permet une bonne protection vis-à-vis des attaques précoces à l’automne mais elle ne perdure pas face à des attaques tardives (sortie d’hiver).


Figure 1 : Efficacité comparée des taitements de semences insecticides à base de pyréthrinoïdes face à des attaques tardives de taupins




Protection contre la mouche grise des céréales

Dans les situations à risques (semis tardifs derrière betteraves) Attack et Langis permettent une protection significative - bien que non totale.  Les derniers essais conduits en 2012 (Figure 2) témoignent à nouveau  d’une efficacité similaire pour ces deux spécialités : elle atteint 60 % face à de très fortes attaques (> 60 % des plantes atteintes en l’absence de protection).

Figure 2 : Efficacité des traitements de semences insecticides à base de pyréthrinoïdes face à de fortes attaques de mouches grises - campagne 2012

Protection contre le zabre des céréales

En complément des méthodes de prévention agronomique qui diminuent le risque de voir s’installer le ravageur,  le traitement insecticide des semences est un moyen de  lutte efficace. Deux spécialités sont autorisées : Gaucho 350 et Attack. La première qui agit par contact et ingestion, présente une efficacité accrue en situation de fortes  attaques à l’automne.

Protection contre les pucerons et cicadelles, vecteurs de virose

La seule spécialité autorisée en traitement de semences, Gaucho 350, affiche une bonne efficacité pour endiguer les viroses transmises par les pucerons et cicadelles. Elle est équivalente à celle d’un traitement en végétation bien positionné. Face à des conditions climatiques favorables à une activité prolongée des insectes vecteurs, sa persistance peut être insuffisante, la surveillance des parcelles est alors nécessaire pour  envisager une intervention complémentaire face à des infestations tardives (sensibilité jusqu’à fin tallage environ). 

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10