En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Epi de maïs au stade floraison en 2018 en Normandie, avec sortie des fleurs femelles Messagerie Normandie

Floraison des maïs : une avance d’une dizaine de jours

19 juillet 2018

Depuis deux mois, les températures favorisent le développement des maïs. Les floraisons femelles sont très précoces par rapport à d’habitude. En conséquence, les récoltes devraient également l’être.

Des températures cumulées depuis le semis favorables à la croissance

La majorité des semis de maïs a eu lieu durant la première quinzaine de mai. Pour un semis du 5 mai, le cumul de températures est excédentaire de 70°C (base 6) pour le nord du Calvados, de 90°C pour Cherbourg et de 100 à 150°C pour le sud du Calvados, le sud de la Manche, l’Orne, la Seine-Maritime et l’Eure.

Carte 1 : Ecarts de somme de températures base 6-30°C de l’année 2018 avec la médiane 1998-2017 pour la période du 5 mai au 10 juillet sur les 5 départements normands

Source : Météo France et ARVALIS-Institut du végétal

Le cumul des pluies de mai à juillet est, quant à lui, très variable selon les départements : inférieur à la médiane pluriannuelle pour le Calvados, la Seine-Maritime et le nord  de la Manche et supérieur à la médiane pluriannuelle pour l’Eure, le sud de la Manche et l’Orne. Les disparités au sein de chaque département sont également importantes.

Quelles prévisions pour les stades floraison femelle ?

La date de floraison femelle est un indicateur primordial de la précocité de la parcelle.

En maïs fourrage, observer et noter la date de floraison permet de définir de façon plus précise la date de récolte, correspondant au stade 32-33 % MS plante entière, le meilleur compromis pour la quantité et la qualité du fourrage récolté.

Pour déterminer la date de floraison, il faut visiter régulièrement les parcelles et éviter les bordures. La parcelle est fleurie quand 50 % des plantes présentent des soies.

Tableau 1 : Prévisions au 10 juillet de dates de floraison femelle pour différentes stations normandes et dates de semis régionales à partir des données Météo France enregistrées

Une floraison précoce : un indicateur important pour prévoir la date de récolte

Sous réserve des conditions climatiques à venir et à date de semis identique, les récoltes en ensilage pourraient avoir 3 à 15 jours d’avance par rapport à la normale dans le Calvados et la Manche et 10 à 15 jours d’avance dans l’Orne, la Seine-Maritime et l’Eure.

Rappelons qu’il faut environ, selon la précocité variétale, de 550 à 700 degrés-jour base 6 depuis la floraison pour atteindre le stade 32-33 % MS de la plante entière.

Tableau 2 : Première indication de dates de récolte de maïs fourrage (32 % MS) pour des dates de floraisons femelle précoces à partir des données climatiques Météo France médianes sur 20 ans

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10