En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Les pratiques de fertilisation doivent suivrent plusieurs contraintes en pomme de terre Guide de production de la pomme de terre

Raisonner les différentes fertilisations de la pomme de terre

21 novembre 2011

En culture de pomme de terre, les pratiques de fertilisation influent grandement sur le rendement et la qualité de la récolte. Il est essentiel d'en connaître toutes les subtilités.

Mal maîtrisées, les pratiques de fertilisations peuvent être à l’origine de pollutions (transferts de nitrates et de phosphates vers les eaux superficielles ou profondes, accumulation de métaux lourds dans le sol…).

Le raisonnement des apports doit intégrer des contraintes multiples telles que les besoins de la culture, le passé de la parcelle, les conditions pédo-climatiques et les obligations réglementaires.

Les articles ci-dessous abordent tour à tour les fertilisations organique, phosphatée et potassique, azotée et magnésienne de la pomme de terre. Il permet de raisonner le choix des produits fertilisants, les dates et doses d’apport.


Retrouvez nos articles sur la fertilisation de la pomme de terre :

 
Fertilisation organique

 
Fertilisation phosphatée et potassique

 
Fertilisation azotée

 
Fertilisation magnésienne

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10