En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
picto_V_F_chaulage Les Vrai/Faux du chaulage

En chaulage d’entretien, les produits à action lente suffisent

14 août 2019

Pour compenser l’acidité produite dans le sol, un chaulage d’entretien est recommandé tous les 3 à 5 ans. Dans cette optique, les amendements à action lente suffisent.

La valeur du pH eau conditionne le type d'apport à fournir

Pour maintenir le pHeau à 6 selon les sols et les cultures, les apports d’amendements basiques doivent neutraliser l’acidité produite.

Les références conduisent à préconiser des apports moyens annuels de 200 à 300 kg CaO/ha. Lorsque les parcelles reçoivent régulièrement des apports raisonnés de produits organiques, les apports peuvent être notablement réduits. Mais seul le suivi régulier du pHeau permet de gérer de manière précise le chaulage d’entretien.

Tant que le pHeau ne descend pas au-dessous de 6, l’apport d’amendement peut attendre ou pourra être réalisé à une dose plus faible que prévue.


Figure 1 : Représentation schématique de l’évolution du pH d’un sol cultivé et amendé dans 2
 cas de vitesse d’acidification du sol

Au-dessus d’un pHeau de 5,8 - 6, les produits à action lente suffisent pour contrôler l’acidité.

Pour le chaulage d’entretien, une action rapide n’est nullement nécessaire

En chaulage d’entretien avec des apports peu fréquents (tous les 3 à 5 ans), les produits d’action lente sont préférables lorsqu’il s’agit de ne pas élever le pHeau au-dessus de 6,5. Il suffit dans ce cas que la dissolution du produit libère chaque année une quantité suffisante de base (entre 100 et 300 kg CaO/ha ou Unités Valeur Neutralisante) pour neutraliser l’acidification du sol.


Tableau 1 : Caractéristiques et prix à l’unité de VN de quelques amendements minéraux basiques courants


La Valeur Neutralisante VN représente la quantité d'oxyde de calcium (CaO) ayant la même capacité de neutralisation que 100 kg du produit considéré. Autrement dit, si un amendement a une VN de 40, cela correspond à 400 kg CaO par tonne.

Exemple : en chaulage d’entretien, un besoin de 200 kg CaO/ha/an peut conduire à un apport tous les 4 ans de 800 kg CaO/ha. L’utilisation d’un carbonate broyé ayant une VN de 40 Unités conduit à un apport de 2 t/ha (pour un coût proche de 70 €/ha tous les 4 ans). En comparaison, un apport de 800 kg CaO/ha sous forme de chaux vive (VN 90), conduirait à un coût proche de 160 €/ha !

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

5 commentaires 16 août 2019 par BARA

Bonjour , on me propose des cendres de chaufferies aux bois : -PH 12.7 -MS 78.8 -P2O5 : 24 / T -K2O :58 -MgO :29 -CaO :282 Quelle serait la bonne dose ha pour de l'"entretien ? Merci

16 août 2019 par FERRAN

C'est surtout véhiculé par la chimie...

16 août 2019 par -

En effet, plus le sol est acide, plus l'on apportera des produits à dissolution lente type calcaire marneux. Exactement l'inverse qui véhiculé par les commerciaux ...

16 août 2019 par FERRAN

L'apport CaO des amendements humides ou crus ne dépend pas de leur VN mais de leur solubilité carbonique qui est mesurée dans une solution à 3,9 d'acidité donc en aucun cas on arrive à ce niveau d'apport CaO à 6 de pH d'autant que le sol n'est pas assez acide pour qu'il se dégrade.. Donc pour réaliser de l'entretien a 6 de pH, il faut de la chaux vive.. Ou du carbonate micronise.... Quand au prix de la chaux vive, il est complètement réaliste hors sud ouest France...

16 août 2019 par François C.

Votre prix pour la chaux vive semble déconnecté de la réalité. On trouve facilement de la VN 94 autour de 120€/t. Soit 96€/ha, économiquement ça tient la route. Et pas besoin d'épandeur spécifique, le centrifuge fait le boulot.

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10