En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Opération Direct Moisson 2018 pour la récolte du blé, de l’orge, du colza, du maïs et du soja Rendement & qualité

Direct Moissons : suivez l'évolution de la récolte en direct dans votre région

13 juin 2018

Blés, orges, colza… Suivez l’évolution de la moisson en direct de votre région en contribuant à une action participative à grande échelle !

Après une première expérience fructueuse en 2017, l’opération Direct Moissons est reconduite en 2018 par ARVALIS – Institut du végétal, en partenariat avec Terres Inovia. Le principe est simple : après avoir saisi vos niveaux de rendements, de teneurs en protéines et/ou de poids spécifique pour les cultures qui vous concernent, vous aurez accès à la synthèse des performances de votre région.

La robustesse d’une telle enquête dépend du nombre de participants : plus vous serez nombreux à participer et plus la synthèse d’informations sera représentative de la récolte française et de celle de votre région.

>>> Connectez-vous à Direct Moissons grâce à votre smartphone, tablette ou ordinateur !

Retour sur l'opération Direct Moissons 2017

Vous avez été plus de 1400 producteurs en agriculture conventionnelles et plus de 200 en agriculture biologique à avoir tenté l’expérience Direct Moissons en 2017 et nous vous en remercions.

Les données remontées « à chaud » étaient relativement conformes aux analyses a posteriori. Globalement, en agriculture conventionnelle, les rendements étaient légèrement supérieurs à la moyenne Agreste (+2 à +10 % selon l’espèce). Les niveaux de qualité saisis pour le blé tendre étaient également légèrement surestimés au regard des résultats obtenus dans les enquêtes qualité collecteurs de FranceAgriMer. Les écarts de rendement et de niveaux de qualité fluctuent selon les régions et en fonction du nombre de données disponibles pour chaque zone (figure 1).

Les informations acquises en 2017, grâce à votre contribution, ont néanmoins été précieuses. Elles ont permis de détecter très tôt les tendances de l’année et de mettre en place des plans d’actions spécifiques.

Figure 1 : Répartition des producteurs inscrits à l’opération Direct Moissons en 2017

Tableau 1 : Synthèse de l'opération Direct Moissons 2017 : rendements et niveaux de qualité par espèce à l'échelle nationale

Fabrice Faivre, Président de la FDSEA 21 : « Direct Moissons permet aux agriculteurs de positionner leur rendement par rapport à l’environnement proche »

Pour Fabrice Faivre, producteur de grandes cultures en Côte d’Or, « Direct Moissons, dans sa version actuelle, va permettre aux agriculteurs utilisateurs de positionner leur niveau de rendement par rapport à l’environnement proche. Cela sera tres informatif pour le colza dans le contexte complexe de cette année : une forte variabilité des rendements est attendue, conséquence de l’enchainement de séquences climatiques spécifiques et de pressions ravageurs inégales sur le territoire.
Direct Moissons est également un outil précieux pour estimer de façon anticipée le niveau moyen de la production nationale et par grandes régions ainsi que les variabilités qui peuvent exister.
Enfin, Direct Moissons pourrait, dans un futur proche, fournir, en retour aux utilisateurs, des informations sur la performance des variétés les plus cultivées par grand type de contexte. Il suffirait pour cela que l’agriculteur renseigne quelques données supplémentaires simples sur les parcelles déclarées, comme par exemple la date de semis, la variété… et d’associer à Direct Moissons des modèles de culture couplés à des bases géolocalisées comme les données météo et les bases sols. Pour l’envisager, bien entendu, il faudra franchir un cap d’utilisation et multiplier au moins par 10 le nombre d’utilisateurs. Viser collectivement un tel objectif constituerait un réel progrès.
 »

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant