En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Maïs

Deux vagues de semis pour 2012

26 avril 2012

Depuis le dernier bilan réalisé au 10 avril, 170 000 hectares de maïs ont été semés, ce qui porte les surfaces implantées à 720 000 hectares au 20 avril, essentiellement du maïs grain. Les semis sont aujourd’hui interrompus par les pluies généralisées : il y aura donc deux vagues en 2012, contrairement à 2011.

État des premiers semis

Selon les estimations, les surfaces de maïs devraient atteindre 1,6 million d’hectares en 2012 (voir encadré). Au 20 avril,  45% seraient donc  semées, essentiellement en maïs grain.  Les pluies généralisées ont toutefois stoppé les semis. 

Cette première vague a été semée avec 10 jours d’avance en moyenne par rapport à 2011. Mais ces maïs sont aujourd’hui bloqués par le froid, ils évoluent peu et sont plutôt pâles.  Les stades moyens est à 2-3 feuilles (levée -4 f.), certains pas encore levés après 3 semaines.

Les régions les plus avancées : Poitou-Charentes, Région Centre et Ile de France (80-90 %) ; régions biens avancées (50- 80 %) : Picardie, Pays de la Loire, Midi Pyrénées. L’Auvergne, l’Aquitaine, Rhône-Alpes sont à 30 % (tableau 1).

Tableau 1 : Estimations des surfaces de maïs et état d’avancement des semis par région




 
 
 MAÏS GRAIN 2012
Surfaces Maïs Grain 2011
x 1000
(ha)

 
Surfaces 2012 EstimationARVALIS
x 1000(ha)

 
Semis
05-avr
(%)

 
Semis
20-avr
(%)

 
Nord - Normandie - Picardie 86 90 25 60
Bretagne 113 120 5 10
Pays de la Loire 119 120 20 50
Poitou - Charentes 166 165 75 85
Champagne - Ardennes 49 65 5 80
Alsace- Lorraine 143 175 5 30
Bourgogne - Franche Comté 65 70 5 25
Rhône-Alpes 112 115 15 25
Provence / Corse / Languedoc - Roussillon 6 6 5 80
Auvergne  - Limousin 42 42 15 30
Ile de France 38 40 70 90
Centre 123 135 70 90
Midi-Pyrénées 149 150 40 50
Aquitaine 298 300 25 30
         
France 1509 1593 469 716

Des pluies tout de même bénéfiques

La pluviométrie depuis une semaine a arrêté les semis mais a permis de remplir les réserves collinaires, les réserves utiles des sols (limitant donc le recours à l’irrigation sur les cultures de printemps) et facilitant l’action des herbicides de pré-levée. Cependant, l’utilisation généralisée de variétés plus tardives (encouragées par les années chaudes) pourrait poser des problèmes par endroits si les semis ne pouvaient se réaliser avant le 10 mai (Alsace, Bretagne, Sud-Ouest).

Les dates de semis en « mosaïque » (Sud-Ouest) font craindre des dégâts d’oiseaux. La bonne couverture de protection (60 % de parcelles protégées, dont 80 % en Cruiser) devrait permettre de faire face au risque taupin.

Les estimations de surfaces de maïs grain en 2012 se situent à 1 600 000 ha maximum en estimant à moins de 80 000 ha les surfaces de maïs recensées sur dégâts de gel (Nord-Est de la France). Mais ce chiffre pourrait évoluer. On évoque des resemis de maïs sur des colzas gelés. Rappelons que les crucifères ne sont pas un bon précédent pour le maïs : prévoir labour et engrais starter.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10