En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Semences de ferme pour semis de céréales 2016 Traitements de semences des céréales

Deux nouvelles spécialités fongicides disponibles

02 août 2012

La gamme des traitements de semences fongicides s’élargit avec l’arrivée pour la prochaine campagne de Vibrance Gold et la commercialisation de Rancona 15 ME.

Vibrance Gold (sédaxane 50 g/l  + difénoconazole  25 g/l + fludioxonil 25 g/l) et Rancona 15 ME (ipconazole 15 g/l) viennent rejoindre la gamme et portent ainsi à 11 le nombre de spécialités disponibles sur blé, orge, triticale, avoine ou seigle. Ces spécialités recouvrent de nombreux usages et permettent une bonne protection vis-à-vis des pathogènes de la semence ou du sol. 

Téléchargez le Tableau 1 : Les différents traitements de semences fongicides et usages autorisés sur céréales à paille

3 usages pour Rancona 15 ME

L’ipconazole est une triazole déjà utilisée en Grande – Bretagne qui sera disponible en France pour la prochaine campagne. Distribué par Certis, Rancona 15 ME est autorisé uniquement sur céréales d’hiver, pour le traitement de la carie du blé, du charbon nu et de l’helminthosporiose de l’orge. Cette spécialité a fait preuve lors des essais d’une très bonne efficacité vis-à-vis des maladies charbonneuses (carie et charbon nu). Elle n’est pas à ce jour homologuée sur fusarioses (fontes des semis), mais des essais témoignent d’une certaine activité vis-à-vis de ces pathogènes.

3 substances actives dans Vibrance Gold  pour lutter contre les pathogènes de la semence et du sol

L’homologation de Vibrance Gold marque l’arrivée de la nouvelle génération des SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase) en traitement de semences. Le sédaxane, présent dans cette spécialité, est l’un des représentants de cette nouvelle génération qui est active sur un grand nombre de champignons. Il  est développé par Syngenta spécifiquement en traitement des semences. Associé aux substances actives déjà présentes dans Celest Gold Net, il permet de renforcer la protection vis-à-vis des fusarioses de type Microdochium et de l’helminthosporiose de l’orge, et de couvrir de  nouveaux usages : charbon nu du blé, charbon nu de l’avoine et charbon couvert de l’orge. Vibrance Gold est également utilisable contre le rhizoctone. (Pour rappel : Rhizoctonia cerealis est présent sur le territoire mais généralement non préjudiciable, maladie à ne pas confondre avec le piétin verse). Vibrance Gold ne permet pas de lutter contre les attaques de piétin échaudage, la spécialité Latitude demeure le seul recours.

Des premières évaluations de Vibrance Gold, réalisées en conditions contrôlées sur des semences fortement contaminées par Michrodochium nivale, témoignent de sa bonne efficacité vis-à-vis de ce pathogène.  Le bon comportement de cette spécialité est également observé lors des essais au champ, sur des lots de semences à contamination élevée et à dominante Microdochium spp. (moyenne :  21 % F. roseum et  45% Microdochium spp.). Vibrance Gold permet un gain de peuplement conséquent comparativement au témoin non traité (figure 1), toutefois, l’écart ne s’avère pas significatif vis-à-vis de Redigo ou Celest Gold Net.

Figure 1 : Lutte contre les fusarioses, premiers résultats au champ de Vibrance Gold pour une contamination à dominance Microdochium spp. (regroupement de 6 essais)




(a, b) : les valeurs suivies d'une même lettre ne sont pas significativement différentes (test de Newman-Keuls ).




Sur carie, maladie toujours présente sur le territoire et à ne pas négliger,  peu de gains supplémentaires sont à attendre de l’apport de sédaxane étant donné les très bonnes performances de Celest Gold Net. D’autres spécialités à base de triazoles, Redigo, Premis 25 FS, Rancona 15 ME, sont également très efficaces vis-à-vis de la  contamination des semences ou du sol. Cette dernière source de contamination est plus difficilement détectable et nécessite une protection fongicide avec des substances actives systémiques.

Des évaluations à poursuivre

Au-delà de son activité vis-à-vis de différents pathogènes, le  sédaxane  présente d’autres effets plus inattendus, une augmentation de la masse des racines séminales de jeunes plantules a notamment pu être observée. Les mécanismes mis en jeu restent à définir pour en permettre une bonne valorisation agronomique. 

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10