Un tracteur et un pulvérisateur dans une parcelle d'orge, pour une application herbicide en sortie hiver 2022 en Ile de France Messagerie Centre / Ile-de-France / Auvergne

Désherbage des céréales en sortie d’hiver : viser des adventices à des stades jeunes, avant l’apport d’azote

27 janvier 2022

Les infestations de ray-grass et vulpins sont très variables, allant de quelques rares individus à plus de 1000 par m2. Même un désherbage a déjà été réalisé à l’automne, il peut être nécessaire de (re)positionner une application sur graminées en sortie d’hiver. Des herbicides sont encore disponibles pour cette période, sous réserve de respecter certaines conditions. Le point sur les stratégies possibles, avec un focus sur la gestion des bromes.

Si des solutions herbicides ciblant les dicotylédones sont assez nombreuses, celles contrôlant les graminées sont réduites. En effet, ces dernières reposent sur seulement deux modes d’action (groupes HRAC A-1 et B-2) très touchés par des phénomènes de résistance. Les ray-grass et les vulpins de nos régions sont souvent affectés par ces résistances. Il est vrai que cet état de fait n’est pas toujours facile à confirmer ou à prévoir, puisqu’aucun test n’est disponible en routine.

Pour les graminées sensibles, des solutions sont encore possibles, à la condition d’intervenir sur de jeunes plantules et, si possible, avant un apport d’azote. Pour rappel, les ray-grass et les vulpins sont des plantes très nitrophiles qui profiteront de cet azote pour se développer.

Tableau 1 : Herbicides antigraminées foliaires disponibles en sortie d’hiver sur blé tendre
Herbicides antigraminées foliaires disponibles en sortie d’hiver sur blé tendre

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

A doses réduites, il est illusoire de penser que les associations de deux produits A+B pourront résoudre un problème de résistance :
- leurs efficacités sont généralement inférieures à la dose pleine du produit le plus efficace du mélange.
- de telles associations favorisent la sélection de populations résistantes à ces deux modes d’action.

A doses pleines, une application de deux produits A-1 + B-2 peut être très ponctuellement une solution de secours quand on ne connait pas le statut de résistance de la parcelle. Cette solution est chère et sans garantie d’efficacité !

Cas particulier des bromes : une gestion qui se complexifie suite aux évolutions réglementaires

Le fractionnement des ALS spécifiques des bromes reste la meilleure stratégie. De nouvelles restrictions obligent aujourd’hui à y recourir, avec dans certains cas, deux produits anti-brome différents.

Retour sur les principaux points réglementaires :
- Monitor : restriction d’usages depuis juillet 2019 selon le pH du sol par rapport à la dose autorisée.
- Attribut : produit n'étant plus fractionnable depuis l’automne 2021 avec une nouvelle restriction sur sols drainés si la teneur du sol en argile > 45 %. Le stade d’application maximal est désormais épi 1 cm.
- Abak : pas de changement (fractionnement possible avec délai de 14 jours) – A noter que seul cet herbicide a également une action sur ray-grass et vulpins sensibles aux groupes B-2 à la dose de 250 g/ha.

Il n’y a plus de solutions spécifiques des bromes sur sols artificiellement drainés ayant une teneur en argile supérieure ou égale à 45 %.

Exemples non exhaustifs de solutions possibles au printemps 2022 sur parcelles sans restriction :
- 2 x Abak 0,125 g/ha
- Attribut 60 g/ha
- 2 x Monitor 12,5 g/ha, avec délai de 14 jours (voir restrictions pH < 6,6)
- Abak 0,125 g/ha puis Attribut 30 g/ha
- Monitor 12,5 g/ha puis Attribut 30 g/ha

Dans le cas de la gestion du brome, l’ajout de mouillant associé à du sulfate d’ammonium permet de régulariser les résultats (mais pas de contrecarrer la résistance).

A noter qu’un labour ponctuel avant le semis est souvent plus efficace pour gérer ce type d’adventices (en lien avec un taux annuel de décroissance élevé).

Consultez les préconisations 2021/2022 en matière de désherbage de céréales à paille.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10