En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Miniature renouée des oiseaux dans maïs Désherbage du maïs

Retrait de l'acétochlore : quelles alternatives ?

20 mars 2014

Il n'est plus possible d'utiliser l'acétochlore pour désherber le maïs. Des solutions de remplacement existent.

Les essais mis en place en 2013 par ARVALIS - Institut du végétal pour évaluer les nouveaux herbicides ont souffert des conditions printanières difficiles. Ils ont cependant permis d’évaluer diverses associations en vue de remplacer l’acétochlore. Cette substance active était jusque-là largement présente dans les stratégies de prélevée en raison de son large spectre et de sa bonne efficacité sur les graminées estivales.

Adengo, un partenaire efficace en conditions humides

Adengo (ou Koloss), composé de 50 g/l d’isoxaflutole associé à 20 g/l de thiencarbazone-méthyl et 33 g/l de cyprosulfamide, a confirmé son potentiel en 2013. Seul, il se révèle souvent insuffisant sur graminées estivales. Mais, utilisé en complément d’un chloroacétamide à dose ajustée (dmta-P ou s-métolachlore), Adengo donne de bonnes performances, sous réserve d’une bonne humidité du sol au moment du traitement et d’une pluviométrie suffisante après l’application.

ADENGO présente une efficacité satisfaisante sur les principales dicotylédones excepté la mercuriale annuelle et le fumeterre officinal. Il se révèle efficace également sur datura stramoine. Utilisable jusqu’à 3 feuilles du maïs, il peut être associé à des herbicides foliaires dont le choix dépendra des adventices levées au moment de l’application.

La présence d’un phytoprotecteur dans sa formulation confère à ADENGO une bonne sélectivité en post-semis prélevée. Toutefois, lorsqu’il est utilisé dans une application de post-levée précoce en mélange avec des produits systémiques foliaires, quelques manques de sélectivité peuvent apparaître. Il convient de bien respecter les conditions d’application : pas d’application après le stade 3 feuilles, pas d’amplitudes thermiques importantes dans les jours encadrant l’intervention.

Atic-aqua a sa place en pré ou post-levée

Récemment homologué, Atic-Aqua se compose de 455 g/l de pendiméthaline. De formulation micro-encapsulée, cet herbicide est utilisable en post-semis prélevée comme en post-levée précoce sur maïs conventionnel et maïs semences. Son spectre d’efficacité est comparable à celui de Prowl 400 et présente des atouts notamment sur renouée des oiseaux ou sur véronique de Perse. Associé à un chloroacétamide ou à Tarot (rimsulfuron 250 g/kg) pour élargir son spectre d’action sur graminées, il a toute sa place dans des stratégies de pré puis post-levée.

Un large spectre d’efficacité pour Laudis WG

En produits foliaires de post-levée, Laudis WG, autorisé sur maïs conventionnel, doux et semence, se compose de tembotrione et d’un phytoprotecteur. Il s’utilise avec 1 l/ha d’Actirob B.

Cette nouvelle tricétone présente un large spectre sur dicotylédones classiques ainsi que sur la renouée des oiseaux, le mouron des oiseaux, l’ambroisie à feuille d’armoise ou encore le datura stramoine. Son efficacité sur panic pied de coq et digitaire sanguine est significative ce qui en fait un produit particulièrement intéressant pour le désherbage des cultures de maïs semence ou de maïs doux. Laudis WG, associé à Actirob B, présente une bonne sélectivité sur les différents types de maïs.

Toutefois, en mélange avec une sulfonylurée à large spectre ou un dérivé auxinique, quelques symptômes de phytotoxicité peuvent apparaître. Les doses et les produits associés doivent alors être ajustés.

Pour davantage de précisions sur le spectre des herbicides autorisés pour la prochaine campagne, se reporter au dépliant « Protection du maïs – lutte contre les mauvaises herbes, édition 2014 ».

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10