En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Larves et adultes de punaises en Alsace Messagerie Alsace

Des punaises présentes en nombre dans les cultures

26 septembre 2019

Très fréquente depuis deux ans en Alsace, la punaise verte se fait particulièrement remarquer cette année en se développant de manière exponentielle sur maïs, soja et tournesol.

Depuis quelques semaines, la présence significative de larves et d’adultes de punaises est signalée sur divers végétaux.

Dans la majorité des cas, il s’agit d’une espèce de punaises appelée Nezara viridula, très commune et polyphage. Communément appelée la « punaise verte du Sud », on la nomme aussi « punaise puante cosmopolite » et par d’autres dénominations.

Signalée dès 1880 aux Etats-Unis sur agrume, elle est présente depuis longtemps en Europe, et citée depuis une quinzaine d’années dans le nord de la Suisse. Très fréquente depuis deux ans en Alsace, elle se fait particulièrement remarquer cette année en se développant de manière exponentielle dans les cultures.

Les larves sont noires (photos 1 et 2), avec des taches blanches, dont elles conservent la couleur jusqu'à ce qu'elles soient presque entièrement adultes. Elles deviennent alors vertes (photo 3).


Photo 1 : larve de punaise sur capitule de tournesol


Photo 2 : larves de punaise sur épi de maïs


Photo 3 : punaise adulte sur tournesol
Source Arvalis / Grussenheim 20 septembre 2019

En s’alimentant de végétaux, la punaise est susceptible de causer des dégâts mais ceux-ci restent encore peu quantifiables. Sur maïs, l’insecte ne semble pas particulièrement nuisible mais il peut être utile de suivre sa progression et son éventuelle nuisibilité.

Les signalements de grains nécrosés en bout d’épis sont en fait dus à des attaques de champignons, le cephalosporium (photo 4), et l’hormodendrum (photo 5). Ces maladies sont bénignes mais peuvent favoriser le développement des fusariums.


Photo 4 : Cephalosporium acremonium, champignon sans lien avec la présence de punaises


Photo 5 : Hormodendrum cladosporioïdes

Sur soja, les attaques les plus nuisibles se rencontrent dans les régions du sud de la France. Les punaises adultes peuvent s’y regrouper de façon massive dès le début de la floraison et engendrer une perte de rendement (par avortement de gousses, avortement de graines, diminution du poids des graines) de l’ordre de 2 à 4 q/ha avec un impact fort sur la qualité des graines. Sur le territoire Alsacien, les punaises pullulent généralement tardivement sur la culture ce qui limite leur impact sur la récolte. La présence de punaises en nombre dans les grains peut néanmoins pénaliser certains débouchés.


Photo 6 : punaise sur soja

Sur tournesol, la présence de punaises est régulièrement observée en fin de cycle. Mais aucune nuisibilité n’a été observée jusqu’alors.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10