En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Composition de mélanges de semences  - prairie multiespèces en fleurs Mélanges de semences fourragères

Des guides de préconisations pour composer sa prairie

28 décembre 2017

Le semis de prairies multiespèces se développe de plus en plus. Pour aider les agriculteurs à composer leurs mélanges de semences, l’association française pour les productions fourragères (AFPF) a édité deux guides de préconisations agronomiques selon la durée de la prairie à installer.

Les mélanges prairiaux, tout comme les associations de graminée et de légumineuse, constituent aujourd’hui un véritable levier agronomique pour améliorer la compétitivité des exploitations. Toutefois, définir la composition idéale du mélange reste un exercice difficile.

Pour un contexte de sol et de climat donné, il faut intégrer la pratique habituelle d’exploitation de l’herbe (fauche, pâture ou une combinaison des deux) sur la parcelle que l’on va semer.

Ensuite, il convient de choisir un mélange d’espèces dont les fonctions recherchées sont complémentaires : productivité, qualité (protéines et énergie), pérennité et/ou pouvoir concurrentiel vis-à-vis des mauvaises herbes. Autant de solutions à combiner ou à choisir selon les contextes de productions et les attentes des éleveurs.

Pour les aider à composer leurs mélanges, l’AFPF propose deux guides techniques. Le premier est dédié aux prairies de longue durée (3 ans et plus) et le second aux prairies de courte et moyenne durée (moins de 3 ans), y compris celles utilisées en dérobées ou en cultures intermédiaires.

Les préconisations fournies dans ces documents sont le fruit d’une expertise collective (ARVALIS, Inra, Idele, Gnis, BTPL*, UFS) qui s’appuie sur des dispositifs de recherche de longue durée.

Téléchargez les guides techniques pour élaborer les mélanges de semences dans le cadre de :
- prairies de plus de 3 ans,
- prairies de moins de 3 ans.


Au-delà du choix du mélange approprié, il est indispensable de porter une attention particulière au pilotage de la fumure de fond (P, K), de la fertilisation azotée et du chaulage. Ces éléments jouent un rôle majeur pour réussir l’implantation d’une prairie, puis garantir son potentiel de production et sa pérennité.


(*) BTPL : Bureau Technique de la Production Laitière

Haut de page

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10