En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Exemples d’expérimentation sur les technologies du numérique Vidéo

Découvrez la Digistation ARVALIS de Villers-Saint-Christophe dans l’Aisne

23 octobre 2019

Une digistation ? C’est une station expérimentale spécialisée dans l’évaluation des apports du numérique pour les métiers de l’expérimentation. Sur la station de Villers-Saint-Christophe (02), les équipes d’ARVALIS évaluent par exemple l’intérêt de capteurs infrarouges, de l’imagerie par drones pour gagner en fiabilité et en productivité lors de l’acquisition des références au champ.

Chaque année, les équipes de la station de Villers-Saint-Christophe mettent en place dans les champs près de 5000 microparcelles expérimentales sur les céréales (blé tendre, orge de printemps, orge d’hiver), le maïs, la pomme de terre, le lin fibre et les cultures intermédiaires. Ces travaux génèrent des millions de données élémentaires qu’il faut mesurer, enregistrer, analyser et traiter.

Les nouveaux capteurs (caméras multi-spectrales, laser...) et les nouveaux vecteurs (arches mobiles, drones…) multiplient les angles d’observation et la finesse de ces observations. Ces innovations sont donc mises à l’épreuve sur la Digistation pour différents objectifs :
• mettre au point des outils permettant de gagner en productivité et en fiabilité dans l’acquisition de références pour conseiller au mieux les agriculteurs,
• évaluer les innovations technologiques disponibles,
• identifier les outils de demain qui seront utiles pour l’activité d’expérimentation d’ARVALIS et potentiellement transférables vers les agriculteurs,
• améliorer l’ensemble des métiers de l’agriculture grâce au numérique.

Villers-Saint-Christophe, au cœur de la nouveauté digitale

Par exemple, les équipes évaluent et calibrent les nouveaux capteurs « infrarouge ». L’objectif est ici de substituer les analyses physico-chimiques d’échantillons prélevés au champ ou au laboratoire par des analyses rapides effectuées « en direct » à l’aide de la technologie « proche infrarouge » (analyses de sol, de tissus végétaux, de grains et tubercules...). Ces capteurs permettront d’augmenter le nombre d’analyses, d’améliorer l’échantillonnage et ainsi la précision, avec des résultats immédiats.

Explorer les apports de l’imagerie

Un autre objectif de la digistation de Villers est d’explorer de nouvelles méthodes d’expérimentation via les meilleures innovations en imagerie (capteurs embarqués, drones, laser, fibre optique, ultrasons…). Elles pourraient par exemple être très utiles pour compter plantes et épis, mesurer les biomasses sans destruction de plantes, caractériser la qualité visuelle des tubercules.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 25 octobre 2019 par GAILLARD

Génial ! Bravo Bernard Gaillard

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10