En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
batiment de stockage de pomme de terre vu de l'exterieur Pommes de terre

De nouvelles aides possibles pour les stockages

06 mars 2012

Le dernier Bulletin Officiel  du Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire vient d’officialiser la décision prise par le Conseil spécialisé des fruits et légumes de FranceAgriMer du 14 février  : celle-ci concerne la mise en place d'aides financières destinées aux investissements pour la construction et l'aménagement de bâtiments de stockage de pommes de terre.

Ces aides, dotées d’une enveloppe globale de près de 900 K€, concernent l’ensemble des différentes filières pomme de terre : plants, consommation, transformation et fécule. Elles visent à « répondre au besoin important de capacité de stockage lié à l'allongement de la période de commercialisation des tubercules et aux opérations de restructuration du secteur ; cette mesure a également pour objectif d'inciter à la modernisation et au développement des bâtiments de stockage de pommes de terre ».

Le producteur souhaitant obtenir un financement pour leur projet doit répondre à un appel à candidature ouvert entre le 24 février et le 16 avril 2012. Il fait parvenir son dossier dûment complété à FranceAgriMer, après l’avoir fait visé par un technicien régional référencé (liste disponible sur le site de FranceAgriMer). Celui-ci peut également l’aider dans l’élaboration de ce dossier.

Les différents projets déposés seront examinés par une Commission appropriée de FranceAgriMer, qui procédera notamment à leur priorisation en fonction de l’importance relative dans chacun d’eux des cinq enjeux suivants : structure, qualité sanitaire et organoleptique des tubercules, optimisation des conditions de conservation, optimisation énergétique et environnementale, amélioration de la manutention. Selon le nombre de projets déposés, leur qualité et le montant de l’enveloppe totale disponible, la Commission devrait faire connaître, à partir de mi-mai, la liste des projets retenus par la délivrance d’Accords de Commencement de Travaux (ACT). Ceux-ci devront être réalisés dans un délai de 18 mois. L’aide allouée dépendra de la part des enjeux dans le projet. Elle peut varier entre 15 et 30 % selon l’investissement considéré avec un bonus de 5% pour les jeunes agriculteurs. L’aide est initialement plafonnée à 22500 € par projet.

Dans l’attente de la publication sur le site de FranceAgriMer de la liste des techniciens référencés (décision AIDES/SAN/D 2012-05), les producteurs intéressés par ces mesures d’aides peuvent se tourner vers les Associations Régionales Pommes de Terre (producteurs de pommes de terre de consommation ou de fécule) ou les Établissements Producteurs Régionaux (producteurs de plants).

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10