En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
miniature maïs fourrage Messagerie Est

Bien conduire et valoriser le maïs fourrage

22 avril 2021

Quelles variétés de maïs fourrage choisir dans l'est de la France ? Existe-t-il des références sur les biostimulants ? Quelle efficacité du désherbage mixte ? Et le maïs épi, qu'est-ce que c'est ? Toutes les réponses en vidéo.

 

Le point sur les variétés de maïs fourrage productives et régulières

Les résultats des réseaux d’essais dans l’est de la France permettent d’identifier dix variétés précoces, dites S1, à la fois productives et régulières (tableau 1).

Tableau 1 : Variétés de maïs fourrage précoces (S1) productives et régulières dans l’est de la France selon leur classe (valeurs sûres : bons résultats depuis plusieurs années ; confirmées : bons résultats depuis 2-3 ans ; à essayer : bons résultats en 2020) – Source : réseaux d’essais ARVALIS.

Les variétés LG 31255 et LG 31259 ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années. Sur les deux à trois dernières années, les variétés KWS Fabiano, LG 31277 et LG 31280 ont de bons résultats. Enfin, le bon comportement, en 2020, des variétés Amandeen, ES Bond, KWS Robertino, LG 31266 et MAS16B reste à confirmer dans les années à venir.

Huit variétés demi-tardives/demi-précoces, dites S2, s’avèrent à la fois productives et régulières sur le réseau d’essai (tableau 2).

Tableau 2 : Variétés de maïs fourrage demi-tardives/demi-précoces (S2) productives et régulières dans l’est de la France selon leur classe (valeurs sûres : bons résultats depuis plusieurs années ; confirmées : bons résultats depuis 2-3 ans ; à essayer : bons résultats en 2020) – Source : réseaux d’essais ARVALIS.

Les variétés ES Peppone, Floreen, Kilomeris et LG 31295 constituent des références. Depuis deux à trois ans, Farmirage, LG 31293 et Motivi CS ont des résultats satisfaisants. Et LG 31303 a été prometteuse en 2020.

Les biostimulants ne semblent pas tenir leurs promesses

Il existe de nombreux biostimulants, avec des compositions et des allégations différentes. En général, les allégations ne sont pas liées à un gain de rendement mais à une amélioration de la croissance, de la nutrition, du développement racinaire…

Des résultats d’essais menés sur deux ans (2019-2020) ne montrent pas de différence significative des biostimulants avec le témoin non traité, que ce soit pour des traitement de semences ou des produits foliaires.

En revanche, l’engrais starter 18-46 a permis un gain de rendement de 1,9 q/ha par rapport au témoin.

Certaines stratégies de désherbage mixte sont aussi efficaces que le tout chimique

En absence de vivace, le désherbage mécanique combiné au désherbage chimique peut se révéler intéressant.

Sur 63 essais, deux stratégies de désherbage mixte se sont révélées aussi efficaces qu’un désherbage chimique utilisé seul. La première consiste en une application d’herbicide en plein en prélevée (ou en postlevée précoce), suivie d’un ou plusieurs passages de bineuse (figure 1).

Figure 1 : Première stratégie de désherbage mixte, avec un désherbage chimique suivi d’un désherbage mécanique, selon les stades de la culture

La seconde stratégie mixte correspond à une application d’herbicide localisée sur le rang, en prélevée ou en postlevée précoce, suivie d’un ou plusieurs passages de bineuse, puis d’un rattrapage chimique en plein (figure 2).

Figure 2 : Seconde stratégie de désherbage mixte, avec un désherbage chimique localisé sur le rang suivi d’un désherbage mécanique puis d’un rattrapage chimique, selon les stades de la culture

Ces deux stratégies ont des coûts équivalents à deux passages d’herbicides (tableaux 3 et 4). Par ailleurs, les IFT sont plus faibles mais le nombre de passages augmente.

Tableau 3 : Performances de la première stratégie de désherbage mixte (désherbage chimique suivi d’un désherbage mécanique)


Tableau 4 : Performances de la seconde stratégie de désherbage mixte (désherbage chimique localisé sur le rang suivi d’un désherbage mécanique puis d’un rattrapage chimique)

A noter que les produits contenant la substance active bromoxynil ne pourront plus ni être stockés, ni être utilisés après le 17 septembre 2021.

Une nouveauté à connaître : le maïs épi

Pour ce type de variétés, la totalité de l’épi est récolté : grain, rafle et spathes. La récolte a lieu lorsque le grain a un taux d’humidité de 35 %, avec une ensileuse classique, équipée de becs cueilleurs. Silos et boudins peuvent convenir au stockage. Bien tasser et désiler rapidement assurent une bonne conservation, en limitant l’échauffement.

Le maïs épi est un concentré cellulosique : il est deux fois plus riche en amidon qu’un maïs fourrage classique et il possède trois plus de fibres qu’un maïs grain humide. Il est donc adapté pour les animaux à forts besoins.

En bovin lait, le maïs épi est un bon complément à l’ensilage d’herbe dans la ration. La production des animaux ne change pas. En revanche les taux peuvent en être affectés, ce qui conduit à une baisse des résultats économiques.

En engraissement de jeunes bovins, le maïs épi peut être incorporé dans les rations de différentes façons :
• En remplacement des céréales dans une ration à base de maïs fourrage,
• En remplacement du maïs fourrage dans une ration à base d’herbe,
• Ou en distribution à volonté.

Dans les trois cas, les performances sont identiques à celles obtenues avec une ration composée de maïs fourrage, de céréales et de tourteaux de colza.

Pour en savoir plus, retrouvez les webinaires complets en replay :
Choisir ses variétés de maïs fourrage pour 2021 : les préconisations d’ARVALIS
Quelle fertilisation pour le maïs ?
Désherber le maïs en combinant chimique et mécanique, focus sur des flores difficiles
Maïs épi : production, récolte et valorisation par les bovins

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10