Variétés de blé tendre – région Centre Ile-de-France Messagerie Centre / Ile-de-France

Choix de variétés de blé tendre : les critères à prendre en compte

23 juin 2022

Grâce à une sélection génétique performante, il est aujourd’hui possible de choisir des variétés de blé tendre qui allient productivité, résistance aux bioagresseurs et bonne qualité technologique. Voici les recommandations des régionaux ARVALIS.

Diversifier les précocités et les dates de semis pour une meilleure résilience

Diversifier les précocités et les dates de semis à l’échelle de sa ferme permet de mieux résister aux aléas climatiques.

Une période de semis optimale est définie en fonction de la précocité de chaque variété. Pour une variété donnée, on regarde deux types de précocité :
• la précocité à montaison : caractérisée par la date du stade épi 1 cm, elle détermine le début de la période de semis,
• la précocité à épiaison : caractérisée par la date d’épiaison, elle détermine la fin de la période de semis.

Le salissement des parcelles reste une préoccupation majeure dans notre région. Dans une parcelle très infestée en graminées, un décalage de la date de semis - donc le choix d’une variété adaptée aux semis tardifs - s’impose.

Retarder la date de semis permettra également de faire face à la pression des insectes d’automne vecteurs de virus (pucerons et cicadelles).

Choisir une variété alliant productivité et résistance aux bioagresseurs

La résistance aux maladies, en particulier à la rouille jaune et à la septoriose, est un critère important dans nos régions. Une variété peu sensible à ces deux maladies peut permettre l’impasse d’une protection fongicide précoce. Aujourd’hui, de plus en plus de variétés allient productivité et résistance à ces maladies.

Attention toutefois à la rouille jaune : des sensibilités peuvent apparaître, en lien avec l’évolution rapide des races de ce champignon. Les notes rouille jaune peuvent changer d’une année sur l’autre.

En précédent maïs/sorgho, il conviendra de choisir une variété peu sensible à l’accumulation de mycotoxines. La cotation à regarder est la note DON. En précédent à risque, il est important de choisir une note DON supérieure ou égale à 5,5, d’autant plus qu’une nouvelle réglementation européenne prévoit d’abaisser les seuils autorisés l’an prochain.

En fonction des situations, il sera nécessaire de prendre en considération le risque mosaïques et/ou cécidomyies, le levier variétal étant - dans les deux cas - le moyen de lutte le plus efficace à ce jour.

Choisir des qualités technologiques adaptées à vos débouchés

Dans notre région, les variétés recherchées sont des BPS, Blé Panifiable Supérieur. Les variétés recommandées par la meunerie (VRM) sont souvent plébiscitées par les organismes stockeurs. Utilisées en pures, elles sont aptes à produire un pain français d’excellente qualité.

Pour les blés biscuitiers et les blés améliorants, il est important de vérifier auprès de votre collecteur qu’un débouché spécifique existe.

Pour plus d’informations, consultez les caractéristiques des variétés de blé tendre disponibles en 2022.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10