En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
L’appétence de certaines variétés les rend plus vulnérables aux limaces. Limaces

Choisir des variétés moins appétentes ?

21 décembre 2010

Les attaques de limaces sur les tubercules sont un problème de plus en plus fréquent.

Cette recrudescence s’explique à la fois par la succession des hivers doux de ces dernières années, qui n’ont pas assuré leur rôle de perturbation du rythme d’activité des limaces, mais également par l’évolution des pratiques culturales, avec notamment l’implantation obligatoire d’intercultures leur offrant abri et nourriture.

La nature du couvert végétal à implanter peut, dans une certaine mesure, jouer un rôle sur l’activité du ravageur, certaines plantes étant plus ou moins appétentes pour les limaces.

De même, toutes les variétés de pommes de terre ne présentent pas le même niveau d’attaque lorsqu’elles sont implantées dans une parcelle « à risque », certaines variétés étant moins appétentes.

La combinaison de différentes mesures prophylactiques et culturales à l’échelle de la rotation permet de lutter contre les limaces en perturbant le cycle à des moments clés de son développement, mais aussi de rendre les conditions du milieu défavorables à ce ravageur.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10