En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
La prairie de A à Z

Chaulage : veiller au statut acido-basique du sol

18 avril 2009

Lorsqu’elle est excessive, l’acidité du sol peut nuire à la productivité des prairies. Il est donc essentiel de faire le point sur les mécanismes en jeu et les solutions pour corriger cette acidité.


► Pourquoi les sols s’acidifient-ils ?

► Quel effet de l’acidité du sol sur la prairie ?
► Pourquoi chauler les prairies ?
► Quand et comment chauler ses prairies ?

Pourquoi les sols s’acidifient-ils ?

Dans le grand Ouest, la nature de la roche est peu basique, elle favorise l’acidification.

A cette situation s’ajoutent les effets :

►de l’oxydation de l’azote organique ou ammoniacal apporté par les engrais minéraux ou les engrais de ferme.
►des fumiers : en général, ils sont alcalinisant, seuls les produits très riches en azote ammoniacal sont susceptibles d’acidifier les sols.

On estime que l’acidification correspond à des pertes de CaO de 150 à 300 unités/ha/an dans les conditions de l’Ouest de la France. Le chaulage d’entretien plus ou moins fréquent, dont l’objet est de neutraliser l’acidification, doit permettre de maintenir le pH eau au-dessus de 5 (pH eau, de l’horizon 0-5 cm).

Retour haut de page

Quel effet de l’acidité du sol sur la prairie ?

►Toxicité de l’aluminium Al3+ : dans les sols acides, la présence d’aluminium sous forme toxique limite la croissance. Les plantes sont nanifiées, les racines ne sont pas ramifiées, ce qui a souvent pour conséquence une sensibilité plus forte au déficit hydrique.
►L’acidité ralentit l’installation des rhizobium sur les racines des luzernes. L’objectif est d’atteindre un pH eau de la prairie supérieur à 6 au moment de l’implantation.
►Evolution de la flore : l’acidité du sol défavorise les graminées de bonne valeur de type ray-grass anglais au profit de graminées médiocres (agrostis vulgaire, …).


Retour haut de page

Pourquoi chauler les prairies ?

Le chaulage a plusieurs rôles importants, tant sur les sols que sur les animaux :

►Rôle chimique : le chaulage permet de maintenir le pH au-dessus de 5. Pour les RGA et les RGI implantés sur des sols pauvres en matières organiques (< 2 % de MO), le pH eau doit être maintenu au-dessus de 5,5.
►Rôle biologique : le chaulage augmente la minéralisation de la MO du sol jusque 40 kg N/ha/an, l’année de l’apport seulement et dans les sols riches en MO.


Retour haut de page

Quand et comment chauler ses prairies ?

Pour les prairies permanentes ou temporaires de longue durée, le « chaulage » s’impose pour maintenir le pH eau 0-5 cm au dessus de 5. Les apports sont effectués à la surface du sol, soit en faibles quantités fréquemment, soit en quantités élevées tous les 5 ou 10 ans.
Pour les prairies temporaires de courte durée (≤ 4 ans), l’acidité du sol est contrôlée par les amendements apportés pour les cultures en rotation ou avant le semis de la prairie.

Analyse de terre

Dans le cas d’une analyse de terre sous prairie, il est important de rester dans l’horizon 0-5 cm, qui donnera des indications pertinentes quant à l’état calcique et magnésien du sol.

Si les teneurs sont correctes, on effectuera un apport d’entretien régulièrement. Par contre, si les teneurs sont insuffisantes, il faudra d’abord passer par une phase de redressement, puis passer à la phase d’entretien.


Retour haut de page

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

Mots-clés :

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10