En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Attaque de rouille naine sur orge d’hiver en mars 2021 en Poitou-Charentes Messagerie Poitou-Charentes

Céréales : des conditions défavorables aux maladies et au risque de verse

01 avril 2021

Les céréales sont en pleine montaison et se développent à un rythme normal. Malgré les températures fraîches, souvent en dessous des normales en mars, le cumul de températures reste légèrement excédentaire (80 à 120° jours supérieurs à la médiane) depuis le semis, sans toutefois être comparable aux records de la précédente campagne. Les cultures sont globalement en bon état. Malgré l’apparition de quelques maladies du feuillage précoces signalées il y a 15 jours (rouille naine sur orge d’hiver, rouille jaune sur variété sensible en blé), le temps sec et ensoleillé récent abaisse la pression maladies ainsi que le risque de verse.

Côté maladies

A la faveur de l’émission de nouvelles feuilles, et en absence de pluies, la pression septoriose est faible. Même si des parcelles arrivent au stade de sensibilité (2 nœuds), il n’y a aucune urgence à intervenir.

En orge d’hiver, de la rouille naine avait été observée de manière assez précoce cette année. Mais les conditions actuelles ne sont pas favorables à l’évolution de la maladie. Le stade 1 nœud approchant ou étant dépassé, il est recommandé d’observer les cultures et d’ajuster la stratégie à la pression des parcelles et à la sensibilité variétale.

Les orges de printemps semées à l’automne ont pu subir des attaques de rhynchosporiose et d’helminthosporiose, dans la plupart des cas contrôlables et/ou contrôlées.

Côté risque de verse

Les conditions climatiques depuis le stade épi 1 cm sont plutôt défavorables au risque de verse. Pour les situations restant à risque, au vu des amplitudes thermiques et des températures matinales qui s’annoncent fraîches la semaine prochaine, les interventions de régulation sont déconseillées (températures froides < 5°C dans les cinq jours suivants, amplitudes thermiques > 15°C, période de sécheresse avant et après traitement). Avec les régulateurs, les risques de phytotoxicité sont souvent sous-estimés et il y a souvent plus à perdre qu’à gagner dès lors que les bonnes conditions d’application ne sont pas respectées.

Des gelées annoncées ?Certaines prévisions météorologiques annoncent des gelées matinales la semaine prochaine. Aux stades actuels, les céréales supportent des gelées jusqu’à - 4°C sans incidence notable. En revanche, il sera strictement déconseillé de réaliser un régulateur ou autre intervention pouvant stresser la culture.
De même, lors d’épisode de gelées nocturnes, l’irrigation peut accentuer l’impact du gel. Durant la période la plus froide annoncée en milieu de semaine prochaine, il sera prudent d’interrompre le tour d’eau 24 h avant les premières gelées  et ne le reprendre qu’une fois l’épisode de froid passé.

Figure 1 : Climat sur février et mars 2021 : mars est déficitaire en pluviométrie

Message rédigé par ARVALIS - Institut du végétal avec l’appui des techniciens des Chambres d’Agriculture de la Charente, Charente-Maritime et de la Vienne, Coop de Mansle, Coop de Matha, coop de St-Pierre-de-Juillers Coop Sèvre et Belle, Océalia, Piveteau, SCEA Loulay, Soufflet.
Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10