En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Tache de septoriose sur feuille de blé tenue dans une main, en mars 2020 en Occitanie Messagerie Ouest Occitanie

Céréales : surveiller l’évolution de la septoriose

12 mars 2020

Les semis d’octobre présentent de nombreux symptômes de septoriose sur feuilles basses, avec un niveau d’inoculum assez important. A surveiller selon les conditions météo à venir. Le point sur le risque maladies au 12 mars.

Septoriose

La septoriose est, comme à l'habitude, présente à cette période de l’année. Toutefois, l’inoculum est en quantité plus importante que la normale. L’évolution de la maladie sera déterminée par les pluies du mois de mars. Vu les précipitations actuelles, elle est en train de passer des feuilles basses aux feuilles intermédiaires.

Aucun traitement fongicide n’est à envisager avant le stade 2 nœuds. Si le temps devient à nouveau sec à ce moment-là, la pression sera limitée, malgré un fond de cuve important en sortie d’hiver.


Photo 1 : Septoriose sur blé tendre – Mars 2020 (A. Bouas - ARVALIS)

Oïdium

Le fort tallage de certaines parcelles d’orges provoque une masse végétative importante propice à la présence de l’oïdium.

Toutefois, les conditions pluvieuses actuelles limitent le développement de cette maladie.

La variété Amistar, très sensible à cette maladie, est à surveiller en priorité.


Photo 2 : Symptômes d’oïdium

Rouille brune

Un inoculum modéré en rouille est actuellement observé, probablement du fait de la sécheresse estivale, ayant ainsi limité les repousses.

Des symptômes de rouille brune ont été très ponctuellement observés sur les semis précoces de blé tendre et blé dur (variétés sensibles à moyennement sensibles).

Rouille jaune

Quelques rares cas sont signalés dans le Gers et la Haute-Garonne sur variétés très sensibles de blé tendre : Tiepolo, Silvério.

A noter plusieurs signalements de rouille jaune sur RGT Voilur, variété de blé dur, qui a une note de résistance de 7. Cette variété est probablement contournée par la souche 2020 : il est important d’aller voir rapidement les parcelles qui ont des foyers suspects.

Le traitement de foyers actifs s’envisage dès épi 1 cm avec du tébuconazole à demi-dose ou des strobilurines.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10