En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Passage d’herbicides en sortie d’hiver dans une parcelle de blé en région Centre Messagerie Centre / Ile-de-France / Auvergne

Céréales : quels antigraminées foliaires utiliser en sortie d’hiver ?

04 février 2021

La pression vulpins et ray-grass peut être très forte dans la région (jusqu’à 1000 individus par m2). La maîtrise de ces graminées passe par un désherbage d’automne, mais peut nécessiter de (ré)intervenir en sortie d’hiver.

Si les solutions herbicides de sortie d'hiver ciblant les dicotylédones sont assez nombreuses, celles contrôlant les graminées sont réduites. Ces dernières reposent sur seulement deux modes d’action (groupes HRAC A et B) très touchés par des phénomènes de résistance. Les ray-grass et les vulpins de nos régions sont souvent affectés par ces résistances. Il est vrai que cet état de fait n’est pas toujours facile à confirmer ou à prévoir, puisqu’aucun test n’est disponible en routine.

Pour les graminées sensibles, des solutions sont encore possibles, à condition d’intervenir sur de jeunes plantules et, si possible, avant un apport d’azote. Pour rappel, les ray-grass et les vulpins sont des plantes très nitrophiles qui profiteront de cet azote pour se développer.

Tableau 1 : Les antigraminées foliaires disponibles en sortie d’hiver sur blé tendre

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

A doses réduites

Il est illusoire de penser que les associations de deux produits A + B pourront résoudre un problème de résistance :
- leurs efficacités sont généralement inférieures à la dose pleine du produit le plus efficace du mélange.
- de telles associations favorisent la sélection de populations résistantes à ces deux modes d’action.

A doses pleines

Une application de deux produits A + B peut être très ponctuellement une solution de secours quand on ne connaît pas le statut de résistance de sa parcelle. Cette solution est chère et sans garantie d’efficacité !

Cas particulier des bromes

Le fractionnement des antibromes est préconisé pour optimiser leur efficacité (intervalle de trois semaines).

A noter qu’un labour ponctuel avant le semis est souvent plus efficace pour gérer ce type d’adventice (en lien avec un taux annuel de décroissance élevé).

Téléchargez le guide régional avec nos préconisations 2020-2021 en matière de désherbage de céréales à paille.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10