En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Apport d’azote au stade 1 nœud du blé en avril 2019 en Pays de la Loire Messagerie Pays de la Loire

Céréales : quelles recommandations pour la fertilisation azotée ?

04 avril 2019

La montaison des céréales est désormais bien engagée. Les cultures entrent dans une période de besoins soutenus en azote. Voici quelques recommandations pour optimiser l’engrais apporté.

Analyse de la situation dans notre région

Dans les secteurs ou variétés précoces, actuellement autour du stade 2 nœuds

Sur les parcelles les plus précoces, les apports réalisés fin février ont été calibrés pour accompagner la montaison (60 à 70 kg d’azote/ha apportés fin février). Dans ces situations, l’azote apporté a été correctement assimilé suite aux pluies de début mars. Les céréales sont pour le moment correctement alimentées en azote. Un éventuel complément visant à encadrer le stade épi 1 cm, a pu être réalisé fin mars : il est actuellement en cours d’assimilation par les cultures. Il sera d’autant plus rapidement absorbé que les averses annoncées pour les prochains jours seront régulières.

Dans les secteurs et variétés plus tardifs, actuellement entre épi 1 cm et 1 nœud

Dans ces situations, les apports réalisés fin février ciblaient la fin tallage avec des doses autour de 40 kg d’azote/ha. Dans ces parcelles, l’apport épi 1 cm a été effectué tout dernièrement, à la fin mars. Ce dernier apport n’est donc pas encore pleinement valorisé. Pour autant, les céréales ne sont pas non plus en situation de carence marquée et ne souffrent pas à ce jour du manque d’azote. Le retour des pluies, en quantité nécessaire, est le bienvenu pour permettre sa bonne assimilation.

Conduite à tenir

Solder au plus vite les apports de début montaison

Sur les quelques parcelles qui n’auraient pas reçu la totalité de l’azote prévu à épi 1 cm, réaliser le complément d’apport dès que possible pour bénéficier au mieux des petites pluies annoncées.

Attendre un cumul de pluie suffisant pour utiliser les outils de pilotage

Pour les parcelles qui ont reçu l’intégralité de leur apport épi 1 cm, il convient d’attendre.

Les céréales de ces parcelles sont actuellement correctement pourvues en azote et le dernier apport effectué est encore en cours d’assimilation.

Rappelons qu’il faut cumuler 15 mm de pluie, si possible dans les 15 jours suivant l’apport, pour une une complète assimilation de l’engrais azoté. Il faudra donc attendre ce cumul de pluies et un délai d’une dizaine de jours suite au dernier apport avant tout diagnostic de nutrition azotée.

Ce diagnostic pourra être réalisé sur blé tendre avec un outil de pilotage au cours de la dernière décade d’avril dans la prévision d’un apport fin avril, au stade dernière feuille étalée.

Message rédigé par ARVALIS - Institut du végétal en concertation avec AGRIAL, la CAPL, la CAVAC, la Chambre d’agriculture de la Mayenne, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, la Coopérative d’Herbauges, les Ets Hautbois, Soufflet Agriculture.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10