En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Semis de céréales fin octobre 2019 en Occitanie Messagerie Ouest Occitanie

Céréales : privilégier des semis de début à mi-novembre

24 octobre 2019

Des semis sur la première quinzaine de novembre présentent plusieurs avantages, au niveau de la gestion des adventices, de la pression piétin échaudage et piétin verse, et du risque pucerons, en raison de températures probablement plus fraîches. A raisonner en fonction de la situation de la parcelle.

Cette année, les faibles pluies de septembre n’ont pas permis aux adventices de lever correctement. Faute de pluies suffisantes, les faux-semis, qui consistent en une préparation fine du sol associée à un rappuyage pour faire germer les graines d’adventices, n’ont pas pu être réalisés. Les stocks de graines viables sont donc, à ce jour, toujours importants dans les premiers centimètres du sol.

Compte tenu des températures toujours aussi douces, les levées seront aussi rapides. Autrement dit, avec le retour d’épisodes pluvieux depuis le 14 octobre et la prévision en cours, tous les indicateurs sont positifs pour la levée des adventices, certes dans des proportions variables selon les espèces et l’intensité des pluies.

Carte 1 : Cumul des pluies en mm du 1er septembre 2019 au 12 octobre 2019

Impact pour les semis à venir

Dans les situations assolées et où la pression en graminées est faible à modérée, on peut envisager de semer d’ici la fin de la semaine prochaine avec une destruction des adventices ayant levé entre temps et/ou repousses par la préparation du semis (au combiné par exemple).

Dans les situations où les sols sont les plus difficiles en matière de ressuyage et d’accessibilité parcelle, les semis tardifs sont redoutés à juste titre. Cependant, à l’heure actuelle, les réserves hydriques des sols sont très peu reconstituées, le sol est sec en profondeur : aucun épisode de pluie susceptible de saturer rapidement les sols n’est prévu. Là aussi, on peut envisager de semer sans se précipiter.

Pour les parcelles régulièrement sales (et notamment en graminées), un travail très superficiel et rappuyé à la faveur des petites pluies actuelles pour faire lever les adventices est toujours d’actualité cette semaine. Objectif : déstocker au maximum avant le semis qui sera envisagé sur début à mi-novembre. Viser de semer sur un sol propre.

Enfin, pour gérer les deuxièmes et troisièmes pailles, on recommande également de viser la fin octobre pour éviter les levées conséquentes de repousses de céréales dans les blés ou les orges. Ce type de succession augmente également la pression de piétin échaudage. L’utilisation d’un traitement de semence est recommandée dans la mesure du possible. Là encore, un semis précoce augmenterait la pression = viser début à mi-novembre est plus adapté.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10