Semis de céréales du 20 octobre 2021 dans le Gers (32), au stade montaison en mars 2022 Messagerie Ouest Occitanie

Céréales : les stades s’échelonnent de tallage à montaison

17 mars 2022

Le point sur les stades des céréales et les prévisions jusqu’à deux nœuds.

En majorité, les semis d’octobre et de début novembre sont au stade début montaison et ceux de mi-novembre, en fin de tallage. Les plus tardifs, réalisés vers le 20/24 décembre, sont déjà au tallage depuis deux semaines. Le cycle de ces semis est plus court que les autres (moins de racines mises en place, moins de hauteur…).

Les prévisions de stades

Les parcelles souffrant d’excès d’eau ont des stades encore ralentis par rapport à ces prévisions.

Tableau 1 : Dates prévisionnelles des stades épi 1 cm, 1 nœud et 2 nœuds en blé tendre
Dates prévisionnelles des stades épi 1 cm, 1 nœud et 2 nœuds en blé tendre

Tableau 2 : Dates prévisionnelles des stades épi 1 cm, 1 nœud et 2 nœuds en blé dur
Dates prévisionnelles des stades épi 1 cm, 1 nœud et 2 nœuds en blé dur

Tableau 3 : Dates prévisionnelles des stades épi 1 cm, 1 nœud et 2 nœuds en orges
Dates prévisionnelles des stades épi 1 cm, 1 nœud et 2 nœuds en orges

Maladies foliaires : inoculums encore faibles

Septoriose

Peu de symptômes de septoriose sont observés sur feuilles basses, surtout pour les semis à partir de début novembre. Sa présence est habituelle à cette période de l’année. La quantité visible est plus modérée que d’habitude. L’évolution de la maladie sera déterminée par les pluies de mars.

Aucun traitement fongicide n’est à envisager avant le stade 2 nœuds. En effet, si le temps devient à nouveau sec à ce moment-là, la pression sera limitée, malgré un fond de cuve en sortie d’hiver.

Septoriose sur blé tendre - A. Bouas, ARVALIS
Septoriose sur blé tendre - A. Bouas, ARVALIS

Oïdium

Le bon tallage de certaines parcelles d’orges provoque une masse végétative importante propice à la présence de l’oïdium. Mais les conditions pluvieuses y sont défavorables. Mise à part quelques situations ponctuelles, peu de symptômes sont visibles.

Rouille brune

Un inoculum très faible en rouille brune est actuellement observé, probablement dû à la sécheresse estivale, ayant ainsi limité les repousses. Des symptômes ont été très ponctuellement observés sur les semis précoces de blé tendre sensible.

Rouille jaune

Aucun foyer de rouille jaune n'est signalé pour le moment.

Aucun traitement fongicide n’est à envisager avant le stade épi 1 cm (rouille jaune), 1 nœud (piétin-verse) voire 2 nœuds (autres maladies foliaires).

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10